Samir Majoul | Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 17 Octobre 2018

Suivez-nous

Oct.
18
2018

L’absence de continuité administrative, la mauvaise gestion des entreprises publiques, la hausse de la pression fiscale et l’économie parallèle sont autant de dossiers qui préoccupent le nouveau président de l’UTICA Samir Majoul.

« La Tunisie est en faillite et n’a pas le droit d’avoir des entreprises publiques abonnées aux pertes »

0
Vendredi 2 Février 2018