Arts et Culture | Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Jul.
23
2019

Le producteur et réalisateur suisse Pierre-Alain Meier était présent lors de la projection «Parlons grand-mère» à l’occasion des dernières Journées cinématographiques de Carthage. Et pour cause ! Il est à l’origine de la restauration de ce court documentaire de Djibril Diop Mambéty.

«Une restauration cinématographique coûte entre 20 mille et 50 mille euros»

0
Samedi 17 Novembre 2018

Pages