L'Orchestre philharmonique de Tunis pour entamer la dernière ligne droite - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 21 Février 2018

Suivez-nous

Feb.
22
2018

Octobre musical de Carthage

L'Orchestre philharmonique de Tunis pour entamer la dernière ligne droite

Dimanche 23 Octobre 2016
نسخة للطباعة
Octobre musical de Carthage: L'Orchestre philharmonique de Tunis pour entamer la dernière ligne droite

C'est l'Ensemble Rumos du Portugal qui clôturera l'Octobre musical de Carthage le 30 octobre prochain. En attendant, de nombreux récitals de toutes origines sont au programme de cette dernière semaine à l'Acropolium; en commençant ce soir, dimanche 23 octobre, avec une prestation de l'Orchestre philharmonique de Tunis, sous la direction de Chadi Garfi...

Après une première semaine riche en récitals de toutes origines, l'Octobre musical de Carthage poursuit son évolution avec sept nouveaux concerts qui complètent le programme de cette édition.

Ainsi, du dimanche 23 octobre au dimanche 30 octobre, le festival s'engagera dans une dernière ligne droite avec des formations d'une grande diversité.

 

Duos, quatuors et philharmonies

Venant de Pologne, de Tchéquie, de Belgique, du Portugal, de France et de Tunisie, ces formations confirment la vocation internationale de l'Octobre musical et son caractère d'espace ouvert à tous les vents de la création musicale classique et moderne.

Cette deuxième semaine sera ouverte ce soir, avec la prestation de l'Orchestre philharmonique de Tunis (OPT).

Fondée en 2014, cette formation réunit, comme son nom l'indique, des amoureux de la musique autour du maestro Chadi Garfi.

Pour ce concert à l'Acropolium, l'OPT comptera sur Andrea Saddam pour la direction des choeurs et envisagera un répertoire structuré autour d'oeuvres d'Albinioni, Barber et du Syrien Badreddine.

Soulignons que l'OPT est une formation associative et que son fondateur a participé à de nombreux festivals internationaux et aussi dirigé le Nonet du Philharmonique de Berlin.

Deux soirées tuniso-françaises seront ensuite au programme de l'Octobre musical. Le duo Valérie Altwegg (flûte) et Zalid Dhahri (guitare) sera sur scène le mardi 25 octobre pour un récital de toutes les tentations avec au programme Bach, Mozart et Piazzola.

 

Un octuor de toutes les saveurs musicales

La seconde soirée tuniso-française se déroulera le 29 octobre avec le Quatuor Cadences et le Quatuor Bela. Pour ce récital, les deux quatuors, l'un tunisien, l'autre français, se donneront la réplique en jouant en octuor. Cela présage d'une belle soirée et d'une rencontre musicale ouverte entre des artistes qui se connaissent bien pour s'être rencontrés à Aix en Provence avant de se retrouver en résidence artistique à Dar Eyquem à Hammamet.

Avec leurs violons et violoncelles, les huit musiciens de ces deux formations joueront des oeuvres de Walter Huss, Chostakovitch et Stravinsky. Ce sont les pièces pour octuor à cordes de Chostakovitch qui seront interprétées en octuor réunissant les deux formations..

L'Europe centrale sera pour sa part présente à travers des formations de Tchéquie et de Pologne. Le groupe polonais Bayan Brothers se produira le 26 octobre avec ses deux accordéons alors que le duo tchèque mettra à l'honneur le piano et le violon. A noter que le soliste Miroslav Sekera avait joué le rôle de Mozart dans le film "Amadeus" de Milos Forman.

 

Deux pépites pour terminer en beauté

Les deux dernières pépites de cette édition sont Roberte Mamou, la pianiste virtuose belge qui fut avec Mustapha Okby à l'origine de l'Octobre musical. Elle se produira le 27 octobre pour un récital au piano dans lequel elle présentera des extraits de son nouvel album ainsi que des pièces de Mozart et Tchaikovski.

Enfin, la clôture de l'Octobre musical sera aux couleurs du Portugal avec la prestation de l'Ensemble Rumos dimanche 30 octobre. Cet ensemble qui comprend piano, violon et clarinette proposera au public de découvrir un spectacle multimedia intitulé "Tocando Portugal" avec un florilège de musique portugaise.

Le rideau pourra alors retomber sur l'Octobre musical 2016... Mais en attendant, la dernière ligne droite du festival attend un public de fidèles mélomanes.

Hatem BOURIAL