«Inadmissible d'accepter l’humiliation de mes joueurs» - Le Temps Tunisie
Tunis Jeudi 30 Juillet 2020

Suivez-nous

Aug.
3
2020

CAB: Sofiène Hidoussi explique les raisons de son départ

«Inadmissible d'accepter l’humiliation de mes joueurs»

Dimanche 2 Octobre 2016
نسخة للطباعة
CAB: Sofiène Hidoussi explique les raisons de son départ : «Inadmissible d'accepter l’humiliation de mes joueurs»

Une hécatombe de séparations avec les entraineurs à peine trois journées écoulées. Passe pour les autres écuries où ces mises à l'écart furent dictées par de mauvais résultats, mais pour le CAB, les choses allaient dans le bon sens avec deux victoires ( JSK : 0-1 et EOSB: 2-0) et une parité blanche ( 0-0) ramenée du difficile terrain de Tataouine. Certaines presses avaient avancé que Sofiène Hidoussi avait déjà envoyé une lettre recommandée au club en date du "23 septembre" alors que les Cabistes étaient en stage à Zarzis l'informant de sa volonté de partir bien avant le match contre Tataouine! Qu'en est -il au juste? Nous avons contacté Hidoussi pour connaitre le fin mot de l'histoire et les motifs réels l'ayant poussé à quitter de son propre chef le navire.

La lettre recommandée le 28 septembre

"Je défie qui que ce soit de démontrer preuve à l'appui que ma lettre recommandée était parvenue au secrétariat du club le 23 et non le 28. Au quel cas, je suis prêt à quitter définitivement le sport en me terrant dans mon coin sans plus jamais revenir sur la scène sportive. Je connais parfaitement les auteurs de ces allégations et surtout par qui ils sont manipulés pour ne citer personne mais ils se reconnaitront....

Une affaire de 1200 dinars

Une fois le match terminé, la délégation s'est rendue à l'aéroport dans le dessein de prendre l'avion pour rentrer. Mais en raison des intempéries, le commandant nous informa qu'il ne partirait que le lendemain à 9h du matin. J'ai proposé alors logiquement au président de faire passer la nuit à la délégation dans un hôtel de la place car les joueurs avaient besoin de récupération. J'étais prêt à avancer un chèque de 1200 dinars de ma poche du moment qu'il n'avait pas d'argent sur lui. Refus catégorique de sa part. Les joueurs durent attendre dans le hall de l'aéroport sans manger, sans boire jusqu'à 1h du matin l'arrivée d'un bus pour les ramener à Bizerte qu'ils atteignirent à ...10 30' du matin dans des conditions indescriptibles, dantesques pour leur organisme.

 

La dignité des joueurs une ligne rouge

Pour moi humilier de la sorte mes joueurs est un crime de lèse Majesté, une ligne rouge. C'est la raison pour laquelle j'ai informé le BD par lettre recommandée en date du 28 septembre de ma volonté de partir tout en le sommant d'éponger l'ardoise de quatre mois de salaires arriérés.

 

Bonne chance au groupe

Je remercie tous la ville de Bizerte pour son hospitalité. Une cité où je n'ai eu que de solides amitiés avec des Nordistes fins connaisseurs du beau jeu et qui ont soutenu le groupe à fond. Bonne chance et je suis persuadé que le CAB fera un excellent parcours cette saison".

Mohamed Sahbi RAMMAH

Mots-clés: