L’art tunisien à Somerset House - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 16 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
17
2018

La galerie Gorgi à Londres

L’art tunisien à Somerset House

Dimanche 25 Septembre 2016
نسخة للطباعة
La galerie Gorgi à Londres: L’art tunisien à Somerset House

C’est à Somerset House, à Londres, que la galerie Abdelaziz Gorgi, sise à Sidi Bou Saïd et dirigée par Aïcha Gorgi, sera présente du 6 au 9 octobre à la quatrième édition de 1 :54 Contemporary African Art Fair. Deux séries de photos de Fakhri Elghezal et Douraid Souissi et une sélection de toiles de Slimen Elkamel y seront visibles à cette foire des arts et plus exactementau South Wing, Room G 25, à la Somerset House.

Faut-il rappeler que le nom 1 :54 renvoie aux cinquante-quatre pays africains. Cette foire, qui a été créée en 2013, à Londres par Touria El Glaoui, jeune marocaine installée à Londres, se veut « une plateforme de la multiplicité et la diversité de la création contemporaine sur le continent africain à un niveau international. » Et du côté des artistes participants, Fakhri El Ghezal est né en 1981 à Akouda. Il vit et travaille entre Akouda et Tunis. Diplômé de l’Institut Supérieur des Beaux Arts de Tunis, il s’intéresse à la photographie et la pratique. Il a participé en 2002 à une exposition collective de peinture à l’Espace Aire Libre, à Tunis et participera ensuite aux Rencontres photographiques internationales de Ghar El Melh, ainsi qu’à d’autres manifestations comme le Printemps des Arts de la Marsa. Il a également pris part en 2007 aux Rencontres africaines de la photographie à Bamako, au Mali. Quant à Doureid Souissi, il est né et a grandi à Tunis. Il s’est intéressé à la photographie aux Etats Unis où il a obtenu une licence de finance internationale et un master de philosophie. Il deviendra photographe professionnel en 2007. Il s’active à travers le monde, principalement en Afrique et au Moyen Orient.

Savoir saisir une opportunité

Enfin, Sliman Elkamel est originaire de Sidi Bouzid. Professeur assistant aux Beaux Arts, il a principalement participé à l’exposition d’art contemporain sur le thème de la religion, au Musée du Bardo, deux mois après l’attentat perpétré contre ce musée en 2015. La participation d’une galerie d’art contemporain, la galerie Gorgi, en l’occurrence, avec des œuvres d’artistes tunisiens, à la foire africaine d’art contemporain à Londres, constitue un événement artistique d’une grande importance. Car ce genre d’événements et d’opportunités ne courent pas les rues sous nos cieux. Une occasion à saisir au mieux pour exposer dans la capitale de l’Angleterre, ne serait-ce que des fragments de l’art contemporain tunisien dans une ville qui respire l’art sous tous ses aspects. Bon vent !

 Lotfi BEN KHELIFA

Mots-clés: