Le mois de tous les records - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

May.
23
2019

Ramadan: la première semaine en chiffres

Le mois de tous les records

Jeudi 16 Juin 2016
نسخة للطباعة
Le mois de tous les records

 

Un Ramadan très politique : après l’annonce du Président de la République concernant la formation d’un gouvernement d’union nationale, le Premier ministre met les points sur les « i » et annonce qu’il n’est pas prêt de partir. Et pourtant, les tractations pour la formation de ce gouvernement annoncé par Béji Caïd Essebsi, se poursuivent. 

Entre temps, le pays risque une crise politique.  Le mois saint garde également sa vocation très économique, surtout avec la frénésie de consommation qui bat son plein. C’est aussi le mois le plus important en termes d’investissements publicitaires, et les infractions économiques et sanitaires atteignant des proportions démesurées.  Ramadan 2016, n’a pas dérobé à la règle. Ci-dessous, les chiffres relatifs aux 8 premiers jours du mois sain. Des chiffres remarquables. 

12,8 millions de dinars 

Tout au long de la première semaine de l’année en cours, les investissements publicitaires ont atteint environ 12,8 millions de dinars, soit en hausse de 63% par rapport à la même période du Ramadan 2015. D’après les chiffres communiqués par le Cabinet d’étude Sigma Conseil à notre confrère Assabah, environ 11,76 millions de dinars de ces investissements publicitaires reviennent à 6 télévisions alors que la presse écrite, électronique avec les radios  n’ont pu attirer que 2,411 millions de dinars. Les même chiffres laissent apparaître que les investissements publicitaires dans les radios ont atteint durant la première semaine du mois Saint, 2,414 millions de dinars alors que la presse écrite a attiré seulement environ 285 000 dinars comme investissements publicitaires.  D’après les mêmes données, les investissements publicitaires se répartissent entre 20 annonceurs dont les trois opérateurs de télécommunication pour une enveloppe totale qui dépasse les 5 millions de dinars dont 3,647 millions de dinars sont investis par la filiale qatarie Ooredoo. L’opérateur national n’a investi que 886,486 dinars alors que les dépenses d’Orange se chiffrent à  environ 511 000 dinars. 

4041 infractions économiques 

Les 29 000 opérations de contrôle économique menées par 1243 équipes de contrôles du ministère du  Commerce et de l’Artisanat, ont pu révéler depuis le début du mois saint environ 4041 infractions économiques. D’après les données communiquées par le ministère de tutelle, ces infractions concernent presque tous les produits (alimentation générale, les fruits et légumes, viandes de volailles et œufs, viandes rouges et poissons, boulangeries et cafétérias).  Ces infractions proviennent du non affichage des prix, l’augmentation illégale des prix ainsi que d’autres dépassements. 

1280 infractions sanitaires 

15180 : c’est le nombre des opérations de contrôle que les services du contrôle sanitaire du ministère de la Santé ont effectué depuis le début du mois de Ramadan. Des visites qui ont révélé environ 1280 infractions qui ont finalement abouti à la fermeture de 37 établissements  alimentaires destinés  au public, outre la rédaction de 144 PV. Tout au long de ces opérations de contrôle sanitaire, les services du ministère de la Santé ont saisi 21,5 tonnes de produits alimentaires périmés outre la saisie de 700 litres de lait et de boissons gazeuses dont le délai se trouve prescrit. 

 

Le déficit commercial se creuse 

Au terme des cinq premiers mois de l’année en cours, les chiffres communiqués par l’Institut National de la Statistique font apparaître  que le déficit commercial a atteint 5,135 milliards de dinars. Soit une augmentation de 9,5% par rapport à la même période de l’année dernière. C’est ainsi que le taux de couverture s’est creusé de 2,4% pour atteindre 69,5% contre 71,9% durant la même période une année auparavant. 

A noter 

Selon l’Institut National de la Consommation, les pertes quotidiennes dues à la surconsommation du pain, pourraient atteindre 300 000 dinars. Tout au long du mois de Ramadan, la consommation du pain augmente de 135%. 

Zied DABBAR

Mots-clés: