«La mosaïque en Tunisie» aux éditions Alif - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 16 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
17
2018

Livre

«La mosaïque en Tunisie» aux éditions Alif

Vendredi 27 Mai 2016
نسخة للطباعة

 

Dix auteurs mettent leur savoir en mouvement pour aborder le thème de la mosaïque tunisienne. Préfacé par Paul Veyne, cet ouvrage comprend entre autres contributions celles de M'hamed Fantar, Hédi Slim ou Mohamed Yacoub et se distingue par la qualité de son iconographie. Une véritable encyclopédie de la mosaïque punique, romaine et chrétienne en Tunisie...

 

Les livres parus en Tunisie et ayant trait au domaine de la mosaïque sont nombreux et diversifiés. Les uns s'attaquent à ce pan de notre patrimoine par le biais du savoir, les autres proposent des approches esthétiques ou historiques. Tous ces livres sont signés par des chercheurs réputés et constituent des références incontournables pour qui voudrait s'initier à cet univers particulier de la mosaïque en Tunisie.

Tout ce que vous voudriez savoir sur l'art des mosaïstes!

Parmi tous ces ouvrages, il en est un qui se distingue par son caractère exhaustif et la qualité de ses auteurs, tous spécialistes de premier plan du monde antique. Ce livre est sobrement intitulé "La mosaïque en Tunisie" et constitue un authentique classique de la bibliothèque tunisienne.

Paru la première fois en 1994, cet ouvrage a été depuis réédité à de nombreuses reprises au point d'être devenu la référence dans cette matière. Ce qui ne gâche rien, c'est qu'il s'agit d'un beau-livre, richement illustré, fort d'une incomparable iconographie.

"La mosaïque en Tunisie" est préfacé par Paul Veyne, professeur émérite au collège de France et historien de ceux qui, à l'image de Fernand Braudel, comptent le plus dans le domaine historique. Cette préface qui a elle seule dit le caractère exigeant de cet ouvrage, ouvre le champ à un ensemble de textes et de photos organisés selon des articulations rigoureuses.

Cet ensemble dédié à la mosaïque tunisienne comprend dix textes qui, réunis, forment une véritable encyclopédie de la mosaïque. Les dix auteurs remontent aux sources de cette technique grecque, observant sa diffusion méditerranéenne, analysent sa variante punique et envisagent tous les aspects de sa longue séquence romaine en Tunisie, sans perdre de vue les caractéristiques de l'école africaine qui a vu le jour dans notre pays.

Tout ce que l'on voudrait savoir sur la mosaïque et que l'on n'a jamais osé demander se trouve dans ce livre! Les illustrations en prime... A ce titre, il importe de souligner le soin particulier qui a été mis pour la rédaction des légendes des illustrations.

Chaque légende est à elle seule une référence qui dit tout d'une oeuvre mosaïque, la replace dans son contexte et l'insère dans le corpus global de cet art en Tunisie. Au fil des pages, les mosaïques défilent. On reconnait certaines parmi elles au premier coup d'oeil. Ce sont celles qui figurent dans nos musées, surtout ceux de Sousse, El Djem et le Bardo. D'autres proviennent de collections et de réserves et ne sont donc pas toujours accessibles au public et sont à maints égards passionnantes. Encore une fois, le nombre et la qualité des reproductions en images donnent à ce livre sa dimension encyclopédique, son caractère d'oeuvre maîtresse.

Histoire, techniques et évolutions

Venons-en aux auteurs. Ils sont donc au nombre de dix et chacun d'entre eux analyse un aspect particulier de la mosaïque en Tunisie. C'est une étude de Gilbert-Charles Picard qui ouvre le livre. Elle s'intéresse à la genèse et aux évolutions de la mosaïque et interpelle le lecteur en le mettant d'emblée dans la dynamique évolutive de l'art des mosaïstes.

Pour compléter ce regard synchronique sur la mosaïque, une seconde étude de Seyda Ben Mansour aborde le volet des techniques et des écoles. Ces deux introductions par leur pédagogie faciliteront la lecture de l'ensemble et serviront de canevas général qui éclaire les méandres d'un sujet qui, tout de même, couvre au moins six siècles.

Ces premières études sont d'ailleurs harmonieusement complétées par celle de Francesca Ghedini qui analyse la manière africaine dans l'art de la mosaïque permettant de prendre en considération les caractères propres du corpus tunisien. Cette troisième étude d'ordre général figure en fin de volume et apporte une touche finale qui éclaire l'ensemble des collections présentées dans le livre.

En effet, les sept textes restants sont consacrés aux collections de mosaïques tunisiennes qui sont envisagées selon une approche thématique par nos meilleurs spécialistes.

Ainsi, M'hamed Fantar étudie la terre et la mer dans la mosaïque tunisienne alors que Mohamed Yacoub se penche sur les jeux du cirque. Pour Hédi Slim, c'est l'architecture et sa présence dans la mosaïque qui sont à l'ordre du jour. Quant à Mustapha Khanoussi, il revient sur les jeux et les spectacles laissant le soin à Louis Foucher de présenter le corpus relatif aux poètes et aux philosophes - par exemple Ménandre et Virgile - qui figurent dans la mosaïque tunisienne.

Ces thèmes incluent les dieux, les déesses et les héros qui sont présentés par Nabiha Jeddi. Enfin, Fathi Bejaoui complète ce document avec une présentation exhaustive de la mosaïque paléochrétienne.

L'ensemble des textes fait mouche et éclaire le lecteur sur tous les aspects relatifs à la mosaïque, son histoire, ses techniques et son contenu. Rarement, un livre peut convaincre à ce point et prendre l'envergure d'une référence didactique, écrite avec pédagogie et illustrée avec soin.

Avec ce livre, les éditions Alif démontrent encore une fois leur savoir-faire et leur lecture dynamique du patrimoine. Vraiment, cet ouvrage mérite de figurer dans toutes les bibliothèques et d'être feuilleté avant toute visite au musée. Epatant et revigorant!

Hatem BOURIAL   

Mots-clés: