Daêch mis à nu par la fuite d’une liste de 22 000 de ses membres ! - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Jul.
16
2019

Après le camouflet subi à Ben Guerdane

Daêch mis à nu par la fuite d’une liste de 22 000 de ses membres !

Vendredi 11 Mars 2016
نسخة للطباعة
• Les documents ont été livrés à Sky News par un ex-membre désabusé de l’organisation terroriste
Daêch mis à nu par la fuite d’une liste de 22 000 de ses membres !

Le mouvement terroriste, Daêch, continue à essuyer les revers. Après la cuisante et humiliante défaite qu’il vient de subir dans la vaillante ville du Sud tunisien, Ben Guerdane, ce mouvement qui sème la terreur dans  plusieurs pays du monde arabe, du continent africain et de l’Europe, semble recevoir un autre coup dur pour sa survie.

En effet, la chaîne d’informations britannique Sky News a affirmé mercredi avoir mis la main sur des documents contenant les noms de 22 000 membres terroriste grâce à des informations obtenues par l’intermédiaire d’un ex-membre désabusé du groupe extrémiste qui aurait volé les fichiers, contenus dans une clé USB, au chef de la police interne de l’organisation terroriste.

Ceux-ci contiennent les noms, adresses ou encore numéros de téléphone des recrues, dont des formulaires remplis par des ressortissants de 55 pays ayant rejoint le mouvement, selon Sky News.

Certains contiendraient des informations sur des jihadistes jusqu’à présent non identifiés qui se trouvent en Europe occidentale, aux Etats-Unis, au Canada, au Maghreb et au Moyen-Orient, selon la chaîne.

Groupe sanguin, nom de jeune fille de leur mère ou encore « niveau de compréhension de la chariâa »... Les recrues de ce qu’on dénommait l’Etat islamique doivent répondre en tout à 23 questions, selon des reproductions de formulaires diffusées par Sky News. 

Certains noms de jihadistes déjà identifiés sont contenus dans les documents. C’est le cas, par exemple, d’Abdelmajed Abdelbary, un ancien rappeur originaire de Londres qui s’est illustré en postant sur Twitter une photographie de lui brandissant une tête tranchée.

Les documents ont été livrés à Sky News par un ancien combattant de l’armée syrienne libre ayant rejoint les rangs de Daêch et se faisant appeler «Abu Hamed».

Une fois les documents dérobés, il les a transmis à un journaliste en Turquie, expliquant avoir quitté le mouvement à cause de « l’effondrement des principes islamiques auxquels il croit » au sein du groupe.

Les réactions à cette révélation De Sky news varient entre doutes et optimisme. Pour la police allemande, ces listes sont « probablement authentiques ». 

L’AFP et plusieurs experts ont noté, pour leur part, que certains documents publiés révèlent des incohérences. Des erreurs grammaticales et des formulations douteuses font aussi douter certains de l’authenticité des listes. Le nombre de noms fait aussi débat.

Richard Barrett, ancien patron du contre-terrorisme au sein du renseignement extérieur britannique, a lui qualifié le butin de « ressource inestimable pour les analystes ».

« Cette prise pourrait constituer un événement majeur », a de son côté déclaré Chris Phillips, directeur général du cabinet International Protect and Prepare Security Office. « Cela montre combien Daêch est vulnérable aux siens qui se retournent contre lui », a-t-il estimé.

Les documents transmis à Sky News pourraient être utilisés lors de futurs procès, selon Chris Phillips, et permettre de réduire le nombre de départs de ressortissants de pays européens ou nord-américains vers les zones contrôlées par le mouvement terroriste. 

La révélation de ce listing vient enfoncer davantage le mouvement Daêch, déjà très affaibli par le camouflet subi à Ben Guerdane où il a essuyé sa première grosse défaite sur le terrain