Deux nouveaux projets industriels déclarés d’un coût de 34.8MDT - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 20 Janvier 2021

Suivez-nous

Jan.
22
2021

Baromètre

Deux nouveaux projets industriels déclarés d’un coût de 34.8MDT

Jeudi 3 Mars 2016
نسخة للطباعة
Deux nouveaux projets industriels déclarés d’un coût de 34.8MDT

Alors que le nouveau code d’investissement tarde encore à voir le jour,  les intentions d’investissement dans le secteur industriel notent une amélioration de 27% pour le  mois de janvier 2016. Deux  projets de création ont été déclarés en ce début d’année  pour un coût d’investissement de 34.8 MDT.  Il s’agit de la création à Zaghouan d’une fonderie totalement exportatrice d’un coût de  25 MD générant  150 emplois et la création d’une unité de fabrication de médicaments pour une enveloppe de  9.8 MD  devant fournir 78 emplois. Hormis les deux projets de création, six autres projets d’extension ont été déclarés au cours du premier mois de l’année. 

La ventilation des investissements déclarés par secteur fait état d’une nette reprise des investissements dans les secteurs de l’agroalimentaire, des industries mécaniques et électriques et les industries des matériaux de construction, de la céramique et du verre. Toutefois, le secteur  du textile-habillement et du Cuir et chaussures poursuit sa descente aux enfers. Un secteur tourmenté   où les pertes s’accumulent tant au niveau de la production qu’au niveau des exportations. Ainsi, les investissements déclarés dans le secteur du textile-habillement ont reculé de 60.2% en ce début d’année 2016. Idem pour le secteur du cuir et chaussures dont les investissements ont baissé de 54.5%. 

Le textile-habillement et le Cuir et chaussures un secteur dans la tourmente 

300 entreprises ont plié bagage et 40.000 emplois ont été perdus depuis 2011  dans le secteur autrefois réputé comme secteur de 50%. Rappelons que la Fédération générale du textile, de l'habillement, du cuir et de la chaussure a renoncé la semaine dernière à une grève sectorielle prévue le 25 février dernier. La FENATEX a lancé un cri d’alarme pour sauver le secteur. Pour l’instant tout reste à faire

Baisse des investissements à Gafsa et Tataouine

S’agissant des investissements déclarés dans les zones de développement régional, les volumes les plus conséquents ont été déclarés dans les régions de Ben Arous, Zaghouan et Monastir. Malgré une hausse de plus de 44% des intentions d’investissements en valeur dans ces zones, le nombre de projets d’investissement et les emplois à créer affichent respectivement une baisse de 3.1% et de 19.2%. Néanmoins une baisse prépondérante a été enregistrée à Gafsa Kairouan, Kasserine, Mehdia, Medenine, Nabeul, Sfax,  Siliana, Sousse, Tataouine et Tozeur. Gasfa et Tataouine, étant les régions les moins loties. En l’absence d’un modèle de développement régional et d’un terrain propice à l’investissement dans ces régions défavorisées on ne peut espérer une amélioration de la tendance. 

Pour récapituler, le tableau de bord industriel dressé par l’APII atteste d’une légère amélioration dans les intentions d’investissement en valeur. Mais force est de constater que ces investissements sont insuffisants pour résorber le taux de chômage élevé. Une baisse des emplois à créer est désormais entrevue. Rien que pour le secteur du cuir et chaussures, une perte d’emplois de 78% est attendue. C’est dire l’urgence de mettre en place un programme d’urgence sectoriel pour sauver l’industrie tunisienne et remonter la pente.

 

Les 8 projets (I>5 MD) déclarés durant le mois de janvier 2016, sont : 

• La création à Zaghouan d’une fonderie pour 25.0 MD avec 150 emplois. 

• L’extension à Monastir d’une briqueterie pour 13.7 MD avec 25 emplois. 

• L’extension à Ben Arous d’une unité de cartes électroniques pour 11.7 MD avec 110 emplois.

• La création à Kairouan d’une unité de médicaments pour 9.8 MD avec 78 emplois.

• L’extension à Ben Arous d’une unité de boissons gazeuses pour 7.0 MD avec 5 emplois.

• L’extension à Bizerte d’une unité de câbles téléphoniques pour 6.4 MD avec 10 emplois.

• L’extension à Ben Arous d’une fonderie pour 6.0 MD avec 23 emplois. 

• L’extension à Ben Arous d’une unité de fabrication de gaz pour 5.5 MD avec 7 emplois.

(Source : Bulletin de Conjoncture (Agence de Promotion de l’Investissement et de l’Innovation)

Yosr GUERFEL AKKARI