74% des Tunisiens, défavorables à une intervention militaire en Libye - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 18 Février 2018

Suivez-nous

Feb.
20
2018

Baromètre politique d’EMRHOD Consulting pour le compte de Dar Assabah (février 2016)

74% des Tunisiens, défavorables à une intervention militaire en Libye

Mardi 23 Février 2016
نسخة للطباعة
74% des Tunisiens, défavorables à une intervention militaire en Libye

• Nidaâ Tounes en tête des intentions de vote (30,6%), devant Ennahdha (23,4%) et le Front Populaire (11,7%)

• Belle remontée de Hamma Hammami dans les intentions de vote à la présidentielle: 

(14,3%), juste derrière Caïd Essebsi 

• Les taux de satisfaction du travail de Béji Caïd Essebsi et de Mohamed Ennaceur à leur plus bas historique

• Néji Jalloul le ministre le plus performant, devant Farhat Horchani et Hédi Mejdoub 

 

Le cabinet de sondage EMRHOD Consulting a réalisé une nouvelle enquête  quantitative intitulée «Baromètre politique d’Emrhod Consulting-février 2016» exclusivement pour le compte du groupe de presse Dar Assabah, de radio Mosaïque FM et des chaînes de télévision Al Wataniya 1 et 2. 

Cette enquête est le fruit d’un accord de partenariat conclu entre EMRHOD Consulting, qui est un membre des prestigieux réseaux de cabinets d’étude de marché ESOMAR et WiN et les institutions médiatiques susmentionnées. 

Cette enquête a été réalisée entre le 16 et le 19 février 2016 auprès d’un échantillon représentatif de la population tunisienne en âge de voter (18 ans et plus).

Pour cette nouvelle vague, EMRHOD a interrogé 1078 personnes, par téléphone dans les 24 gouvernorats (zones urbaines et rurales)

• Evaluation du travail du président de la République 

Question: Comment jugez vous le travail du Président de la République, vous êtes très satisfait, plutôt satisfait, plutôt insatisfait ou pas du tout satisfait ?

Entre le 16 et le 19 février 2016, 39,8% des personnes sondées se sont déclarés très satisfaites ou plutôt satisfaites  du travail du président de la République Béji Caïd Essebsi contre 42,4% en janvier 2016 et 41,1% en novembre 2015 et  53,4 % durant le mois de septembre de l’année écoulée. 

Le taux de satisfaction enregistré en ce mois de février est le plus bas taux atteint par M. Caïd Essebsi depuis son accession à la magistrature suprême. Cette dégringolade s’expliquerait essentiellement par  l’aggravation de la crise économique que connaît le pays ainsi que par l’incapacité du président de la République à mettre fin à la crise que traverse son parti, Nidaâ Tounes. 

• Evaluation du travail du Premier ministre

Question: Comment jugez vous le travail de M. Habib Essid, vous êtes très satisfait, plutôt satisfait, plutôt insatisfait ou pas du tout satisfait ?

42,3% des personnes interrogées se sont déclarées satisfaites du travail du chef du gouvernement en février 2016, contre 47,5% un mois auparavant, 38,2% en novembre 2015 et 50,3% en septembre.  La nouvelle chute du taux de satisfaction des performances de M. Essid est essentiellement imputable au manque de réactivité du gouvernement face à la dégradation de la situation économique. 

A noter que Mehdi Jomâa reste le chef du gouvernement qui a enregistré le plus haut niveau de satisfaction (62,7%)  depuis la révolution.

• Evaluation du travail du président de l’ARP

Question: Comment jugez vous le travail de M. Mohamed Ennaceur vous êtes très satisfait, plutôt satisfait, plutôt insatisfait ou pas du tout satisfait ? 

25,5% des sondés se sont dits satisfaits du travail du président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) en février 2016 contre 29,7% en janvier, 30,3% en novembre  2015 et 38,2% en septembre. La crise persistante au sein de Nidaâ Tounes et les cafouillages ayant accompagné l’adoption de la loi de finances 2016 seraient à l’origine de ce recul historique du taux de satisfaction du rendement de M. Ennaceur. 

• Performance des ministres/TOP5 

Question: D’après vous, quels sont les ministres dont le rendement est jugé positif?

Le ministre de l’Education Néji Jalloul reste en tête de liste des ministres dont le rendement est jugé positif, avec 36,6%. Il améliore ainsi sa position par rapport aux édictions précédentes du baromètre. Ce ministre tente en effet de lancer une réforme du système éducatif peu performant. Viennent ensuite le ministre de la Défense, Farchat Horchani (10,1%), le nouveau ministre de l’Intérieur Hédi Mejdoub (8,7%), le ministre de la Santé Saïd El Aïdi (8%) et le ministre de l’Emploi, Zied Laâdhari (1,8%). 

• Popularité des leaders et partis politiques 

Question 1 : Pour quelle personnalité politique voteriez-vous, si les élections avaient lieu demain?

15,9% des personnes sondeurs répondent qu’ils ont l’intention de voter par l’actuel président de la République Béji Caïd Essebsi. Le leader du Front Populaire Hamma Hammami réalise cependant une belle remontée dans les intentions de vote (14,3%). Viennent ensuite Moncef Marzouki qui continue à perdre du terrain (11,3%), Kamel Morjane (8,6%), Mohsen Marzouk (7%), Hachemi El Hamdi (6,3%) et Mohamed Abbou (5,6%).

Question 2: Pour quel parti politique voteriez-vous, si les élections avaient lieu demain?

Nidaâ Tounes reste en tête des intentions de vote avec 30,6%, devant Ennahdha (23,4%) et le Front Populaire (11,7%). Ce trio de tête est talonné par Afaq Tounes (6,8%), l’UPL (5,7%) Le Courant Démocratique (4,5%) et le CPR (4,5%).

• Indice de la menace terroriste 

Question: A votre avis, la menace du terrorisme en Tunisie est très élevée, élevée, faible ou très faible ?

Le pourcentage cumulé de ceux qui trouvent la menace terroriste très élevée et élevée s’est établi à 46,2% en  février contre 76,8% au lendemain de l’attaque terroriste contre un bus de la garde présidentielle survenue le 24 novembre et  67,5% en juillet, soit quelques jours seulement après l’attaque de Sousse. Cela s’explique par le fait que l’incidence des attaques terroristes a baissé ces derniers mois.

• Indice de l’espoir économique 

Question : Vous pensez que la situation économique du pays est en train de s’améliorer ou de se dégrader ?

29,2 personnes interrogées  pensent que la situation économique du pays est en train de s’améliorer en février contre 24,7% en novembre, 35,9 % en septembre, 35,6% en juillet, 43,20% en avril et 61,9% en décembre 2014. 

En février, 57,8% des sondés estiment que la situation économique du pays est en train de se dégrader contre 52,2%  en novembre, 51,2% en septembre, 47,9% en juillet, 42,50% en avril et 17,23% en décembre 2014. 

• Indice de la liberté d’expression 

Question : L’un des grands acquis de la révolution est la liberté d’expression. Pensez-vous, que cette liberté d’expression est aujourd’hui fortement menacée, relativement menacée ou n’est pas menacée ?

Le pourcentage de ceux qui trouvent que la liberté d’expression est menacée s’est situé à 53% en février contre 61,1% en janvier, 44,4% en novembre, 50,4% en septembre et 48,1% en juillet. 

• Optimisme & pessimisme des Tunisiens 

Question : Etes vous optimiste ou pessimiste pour prochains jours?

67,7% sondés se sont déclarés optimistes pour les prochains jours en février contre 73,9% en décembre 2015, 68,7% en novembre, 70,3%  septembre et 86,7% en janvier 2015. 

26,5% des personnes interrogées se sont déclarées pessimistes pour les prochains jours en février contre 22,5% en décembre, 23,6% en novembre contre 26,1% en septembre, 24,7 % en  juillet, 21,30 % en mai, et 23 % en janvier 2015. 

• A propos de l’intervention militaire internationale en Libye 

Question: Etes vous pour ou contre l’intervention militaire internationale en Libye ?

La majorité des Tunisiens interrogés, soit un taux de 74%, sont défavorables à une intervention militaire étrangère en Libye, et 12% seulement approuvent cette opération destinée à venir à bout de l’organisation Etat islamique (EI). 14% des sondés ne se prononcent pas à ce sujet. 

Synthèse de Walid KHEFIFI