Un ennemi inattendu pour l’organisation terroriste: Les cartels de la drogue déclarent la guerre à Daech - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Jun.
27
2019

Un ennemi

Un ennemi inattendu pour l’organisation terroriste: Les cartels de la drogue déclarent la guerre à Daech

Dimanche 13 Décembre 2015
نسخة للطباعة
Un ennemi inattendu pour l’organisation terroriste: Les cartels de la drogue déclarent la guerre à Daech

"El Chapo", ennemi public numéro 1 des États-Unis et chef du cartel de Sinaloa, aurait envoyé une menace au chef de l'EI, Abou Bakr al-Baghdadi.

Quand le plus grand dealer de stupéfiants au monde déclare la guerre à la plus grande organisation terroriste au monde, ça donne cela : « Vous n'êtes pas des soldats. Vous n'êtes rien sinon de faibles mauviettes. Votre Dieu ne pourra pas vous protéger de la véritable terreur que mes hommes vous imposeront si vous continuez à intervenir dans mes opérations. » Ces mots, ce sont ceux de Joaquín Archivaldo Guzmán Loera, dit « El Chapo », chef du cartel mexicain de Sinaloa, à l'attention du leader de Daech, Abou Bakr al-Baghdadi, et de ses hommes.

Selon un blogueur mexicain connu pour ses liens étroits avec certains membres du cartel de Sinaloa, Joaquín Guzmán aurait envoyé un mail de menace au chef de l'organisation État islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, à la suite de cargaisons de drogues détruites par Daech. « El Chapo » souhaiterait étendre ses ventes au Moyen-Orient et nouer de nouvelles relations avec les dirigeants de l'industrie pétrolière. Malheureusement pour lui, drogues et islamistes radicaux ne vont pas de pair. Strictement interdits sur leur territoire, les stupéfiants interceptés par le groupe État islamique sont systématiquement détruits. De quoi énerver l'ennemi public numéro 1 des États-Unis, évadé de la prison d'Altiplano le 12 juillet dernier. Considéré comme l'une des personnes les plus dangereuses au monde, « El Chapo » ne mâche pas ses mots envers Abou Bakr al-Baghdadi : « Ce n'est pas à vous de dicter le monde. Je plains le prochain fils de pute qui essaiera de se mêler des affaires du cartel de Sinaloa. Je lui arracherai le cœur et la langue. » L'organisation État islamique s'est fait un nouvel ennemi de taille...

Mots-clés: