La vie l’emportera… - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 23 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
24
2018

.

La vie l’emportera…

Mercredi 25 Novembre 2015
نسخة للطباعة

 

Le cœur névralgique de la ville de Tunis a été le théâtre, hier, d'un attentat terroriste qui a visé un bus de la garde présidentielle vers le coup de 17 heures, moment de la relève des sécuritaires. Le bilan fait état de douze morts au moins, sans compter les blessés, le bilan risquant, hélas de s'alourdir, d'un moment à l'autre.   

Ce n'est pas Tunis, mais toute la Tunisie qui est encore sous le choc. Car c'est la première fois que le terrorisme ose s'approcher d'aussi prés, quasi à la lisière de l'artère principale de l'avenue Habib Bourguiba, au moment où les JCC (Journées cinématographiques de Carthage) battent leur plein, et que nous recevons des invités étrangers, ayant accepté, en dépit des indicateurs qui n'étaient pas au vert, de participer à la fête du cinéma intra-muros, convaincus, comme nous le sommes, que la vie l'emportera sur tout le reste. 

C'est-ce moment que choisiront les terroristes, pour ourdir leur sale plan, de sape, pour propager la terreur parmi la population, dans le seul but de mettre la Tunisie à genoux. 

Mais ils ne réussiront pas à mettre le pays à genoux, même s'ils ont encore frappé en plein cœur. La preuve: c'est que des cinéphiles ont refusé de céder à la panique, et sont quand même entrés voir des films comme prévu, dans les salles de cinéma, non par indifférence, mais par défi. 

Pour dire à ces bandes de hyènes, qui ne connaissent de l'existence que le sombre versant: celui de la mort,  qu'ils ne réussiront pas à leur faire peur, et que la vie, effectivement, l'emportera sur tout le reste. Nos vaillants "soldats" viennent encore d'en payer le prix fort, mais si eux sont tombés, c'est pour que la Tunisie se lève comme un seul homme, pour dire non au terrorisme, non, définitivement non, parce qu'il n'a aucune chance de remporter la dernière bataille... 

Samia HARRAR

Mots-clés: