Trois balles arrêtées ont eu raison des Bizertins - Le Temps Tunisie
Tunis Lundi 28 Septembre 2020

Suivez-nous

Sep.
29
2020

CAB-EST (1-3)

Trois balles arrêtées ont eu raison des Bizertins

Dimanche 8 Novembre 2015
نسخة للطباعة
Trois balles arrêtées ont eu raison des Bizertins

 Deux formations aux objectifs différents : le CA. Bizertin décidé à remonter un tant soit peu au classement général et une Espérance ST venue dans la cité nordiste pour confirmer son excellent départ dans le championnat. Deux équipes qui, d’entrée, ne visaient qu’un seul et unique objectif : jouer pour ramasser trois points précieux. Et pour y parvenir, attaquer d’entrée pour surprendre l’adversaire. Ghazi Ghraïri, l’entraîneur cabiste a été acculé à trouver deux bons remplaçants à Kasraoui blessé et Hamani suspendu. Côté « sang et or », reconduction de l’équipe alignée dimanche dernier contre l’AS. Kasserine.

Or, pratiquer un bon football sur un terrain pareil tenait du miracle. Facteur qui explique en grande partie le jeu monocorde présenté par les deux équipes tout au long de la première période de jeu. Aussi, a-t-il fallu attendre plus de 27 minutes pour assister à la première action sérieuse de la rencontre. Mbengué manquant de peu d’ouvrir le score pour les Bizretins suite à une- deux Ghrab – Mathlouthi. Entretemps, les deux gardiens de but n’ont pas eu à intervenir, les occasions de scorer se faisant rarissimes voire nulles sans ce sprint de Ghrab (un véritable poison pour la défense espérantiste) qui a perdu l’équilibre au moment de tirer. Et l’Espérance ST d’ouvrir la marque, Ben Youssef reprenant de la tête un corner (le second) exécuté par Saad Bguir à la 40ème minute.

Un but qui va relancer encore plus l’intérêt du match dès le retour des deux équipes des vestiaires. Le jeu devient, comme par enchantement, de meilleure qualité de part et d’autre. A peine trois minutes de jeu pour permettre aux « Sang et Or » de réaliser leur deuxième but sur balle arrêtée, but œuvre de Khénissi qui a repris de la tête un troisième corner tiré par l’inévitable Bguir (52’). Remonter deux buts de retard va constituer une tâche quasi-impossible à réussir pour les Bizertins.

L’entraîneur cabiste va apporter deux changements à son équipe avec les rentrées de Ben Ouanès puis de Hamdouni avec l’espoir de changer le cours de la rencontre. Ammar Souayah en fera autant, côté Espérance ST, avec l’intégration de Balbwa, Jouini et Jelassi. Ce dernier va faire en sorte remettre de conforter la victoire de ses co-équipiers en exécutant à la perfection un coup franc. Après que Mathlouthi eut réduit le score sur penalty pour le CA. Bizertin.

Rafik BEN ARFA

 

Synopsis

Stade du 15 octobre BizerteTemps assez chaudPelouse en bien mauvais étatPublic nombreuxArbitrage de M. Haythem Kossaï assisté de MM. Marouane Saad et Mohamed Mahrez. 4ème arbitre : Mohamed SouaïCommissaire : Salah GorgiCA. Bizertin – Espérance ST 1 - 3 (mi-temps 0-1)Buts : Ben Youssef (40’), Khénissi (52’) et Jelassi (89’) pour l’EST ; Mathlouthi (85’sur p.) pour le CAB.Avertissements : Majeri, Kchouk, Mbengué (CAB)Coulybali, Ben Chérifia et Jouini (EST)CA. Bizertin Jelassi – Mathlouthi – Kchouk – Hosni – Majeri – Maïté – Hadj Mabrouk – Mbengué (Ben Ouanès 61’)– Sassi (Hamdouni 70’) – Besson - GhrabEspérance STBen Chérifia – Mbarki – Chemmam – Dhaouadi – Machani – Ragued – Coulibaly – Bguir (Jelassi 80’) – Rejaïbi (Balbwa 72’) - Ben Youssef - Khénissi (Jouini 78’)

Mots-clés: 

Articles liés