Quand une Allemande fait du tourisme tunisien son cheval de bataille ! - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 10 Décembre 2017

Suivez-nous

Dec.
12
2017

Peace for Tunisia

Quand une Allemande fait du tourisme tunisien son cheval de bataille !

Mardi 1 Septembre 2015
نسخة للطباعة
Quand une Allemande fait du tourisme tunisien son cheval de bataille !

Un concert dédié à la Tunisie, à la paix dans le monde et à l’unité entre les peuples s’est déroulé, samedi soir, dans l’un des hôtels des Berges du Lac. Un grand moment d’émotion et de partage pour le plus grand bonheur des mélomanes qui ont, à l’unanimité, apprécié les mélodies féeriques interprétées par le duo musical suisse «Dust of soul», composé par la vocaliste Dusty et le pianiste Mikey, accompagnés du violoncelliste Mohamed Amine Ben Smida et le chanteur Ahmed Mejri. A l’origine de cette initiative, une dame au grand cœur qui a fait de la Tunisie et plus précisément du tourisme tunisien son cheval de bataille.

Elle est allemande et travaille comme journaliste à Berlin. Elle, c’est Carmen Hentschel. En juin dernier, elle séjournait à Djerba quand l’attentat terroriste de Sousse a eu lieu, coûtant la vie à 38 personnes, toutes de nationalités étrangères et assénant par la même occasion un coup quasi-fatal au tourisme tunisien. Immédiatement après la survenue de cette tragédie, Carmen Hentschel raconte avoir rencontré de très nombreux Tunisiens, abattus par la catastrophe ayant frappé leur pays. D’après elle, ces citoyens ne cessaient de répéter: « Nous sommes Tunisiens. Nous voulons vivre en paix. Comment allons-nous pouvoir porter haut et fort nos voix et transmettre notre message de paix au monde après cette cruelle tragédie ? Comment convaincre les touristes de revenir chez nous ? » Emue par ces témoignages et touchée par ces cris du cœur, la journaliste a décidé de consacrer une partie de son temps et de son énergie à promouvoir la destination Tunisie et à rassurer les touristes, à commencer par ses compatriotes, sur le caractère pacifique et accueillant du peuple tunisien, contrairement à l’image écornée et alarmiste qu’en ont donné certains média étrangers en évoquant l’attentat de Sousse. L’idée est simple : convaincre un maximum de personnes de venir passer leurs vacances en Tunisie. Afin de synchroniser les efforts de tous ceux qui veulent l’aider dans sa mission, Carmen a lancé, via les réseaux sociaux, une campagne internationale intitulée « Peace for Tunisia ». Elle a ainsi appelé ses amis, collègues et tous les amis et sympathisants de la Tunisie à adhérer à ce mouvement de soutien international et à participer de près ou de loin à cet effort collectif. 

Une mission de cœur

«Peace for Tunisia » est une initiative spontanée et totalement désintéressée de la part d’une citoyenne allemande qui n’a pas succombé à la psychose générale et a su faire la différence entre une poignée de terroristes sanguinaires et un peuple tunisien tolérant et ouvert sur le monde. Carmen Hentschel avoue être tombée sous le charme de la Tunisie et porter, désormais, dans son cœur la cause tunisienne. Outre de superbes vidéos et de magnifiques photos, partagées sur les réseaux sociaux, de promotion de la destination tunisienne et de ces différents joyaux touristiques, la journaliste allemande s’est employée durant ces dernières semaines à organiser un premier événement musical, intitulé « Concert of Peace ». D’autres manifestations culturelles devraient suivre dans les mois à venir. Organisé samedi, ce concert a réuni des mélomanes tunisiens à d’autres venus d’Allemagne, de France, de Suisse ou encore de Pologne. « Quoi de mieux que la musique pour apaiser les tensions, réunir les peuples et faire régner la paix dans le monde ? », s’interroge Carmen Hentschel. Pleinement convaincue par l’effet positif de sa démarche, la jeune femme est aujourd’hui plus que jamais déterminée à poursuivre l’aventure, malgré quelques petits couacs et obstacles rencontrés lors de l’organisation de son premier événement. Mais pour Carmen, l’important est de réussir dans sa mission et peu importe que le chemin soit périlleux !

Rym BENAROUS