Méfiance, car rien n’est joué - Le Temps Tunisie
Tunis Samedi 15 Décembre 2018

Suivez-nous

Dec.
16
2018

CAF.. CA- ASO Chlef (vendredi à Radès)

Méfiance, car rien n’est joué

Mercredi 29 Avril 2015
نسخة للطباعة
Méfiance, car rien n’est joué

Le Club Africain laissera de côté le championnat national pour replonger dans les compétitions africaines et plus précisément la coupe de la CAF. Les clubistes ne chômeront pas le vendredi 1er mai et accueilleront à Radès la formation algérienne de l’ASO Chlef. Pour les « Rouge et Blanc », il s’agira de confirmer le résultat du match aller au cours duquel les coéquipiers de Saber Khélifa ont partagé les points en réalisant un match nul et en marquant à l’extérieur. Ils auraient pu assurer leur qualification dès le match aller, mais ils ont fait l’essentiel en attendant de se qualifier officiellement vendredi au prochain tour. Rappelons que le coup d’envoi de cette  rencontre est programmé pour 18H.

Miniaoui doit convaincre

Sanchez aura, pour le match de vendredi à se passer des services de Djabou souffrant  et qui est encore suspendu. L’attaquant clubiste n’a pas disputé le dernier match face à l’U.S. Monastir et son absence n’a pas arrangé les choses pour le Club Africain. Pour le remplacer, Sanchez a fait appel à Miniaoui qui n’a pas su saisir cette opportunité ratant plus d’une occasion franche. L’ex sociétaire de Métlaoui est en train de passer à côté de l’essentiel et l’on ne sait encore si Sanchez compte le titulariser encore une fois ce vendredi.

L’art du gaspillage

On ne remporte pas de titre en gaspillant des points comme le fait si bien le Club Africain depuis quelques temps. Et pourtant, les « Rouge et Blanc » sont toujours en tête. 

Durant quatre derniers matches de la saison, le Club Africain accueillera le Club Athlétique Bizertin, ira à Gabés face à une formation qui lutte pour le maintien, disputera le derby de la capitale lors de l’avant-dernière journée avant de se déplacer à Zarzis. Un calendrier plutôt difficile. Quoi qu’il en soit, les clubistes sont maitres de leur destin et savent ce qu’il faut faire pour remporter le titre de champion de Tunisie pour l’exercice en cours…

Effectif réduit !

Finalement, l’effectif à la disposition de Sanchez n’est pas aussi fourni qu’on le croyait. En défense, on retrouve toujours les mêmes joueurs et seul l’axe de la défense subit de temps à autre quelques changements. Les joueurs concernés sont Iffa, Belkaroui et Tka et depuis quelque temps, c’est Tka qui fait banquette. C’est le milieu de terrain qui change fréquemment puisque Sanchez hésite toujours entre Ghandri, Seidou et Hedhli. Et le plus souvent c’est le Ghanéen qui est choisi… En attaque, le trio de base est connu. Djabou, Khélifa et Dhaouadi sont intouchables. Les Miniaoui, Zoghlami, Jaziri, Jebali, Ouedherfi et autres se contentent de faire quelques apparitions sans plus.

Certaines s’élèvent contre le technicien français et ses choix devenus prévisibles et se demandent pourquoi on a négligé certains joueurs que l’on considère capable de faire aussi bien que les titulaires. Les Khélil, Ayédi, Tbargui, Zitouni et Ouedherfi mériteraient un peu plus que des apparitions sans lendemain. C’est peut-être vrai, mais dans le contexte actuel du Club Africain, il est certainement vrai que le temps n’est pas celui des essais.

On pense à la saison prochaine

Malgré la pression qui pèse sur les épaules des responsables clubistes, ces derniers seraient déjà en train de penser à la saison prochaine. En effet, les responsables clubistes s’intéresseraient à un attaquant algérien qui n’est autre Walid Derragi du MC Eulma. Il a marqué 14 buts au cours de cette saison. En outre, On négocie avec l’Olympique de Marseille pour une cession définitive de Khélifa. Rappelons que l’option d’achat est d’un million d’Euros…

 

Frissons au Parc A

Les Ligaments croisés de Djabou : info ou intox ?

Le joueur subira une IRM aujourd’hui !

La blessure de Djabou est en train de faire couler beaucoup d’encre. L’attaquant clubiste souffrirait d’une rupture des ligaments croisés. Nous avons tenté d’en savoir plus auprès du médecin du club Mohsen Trabelsi, mais sans succès puisque nous n’avons pas pu le joindre au téléphone. Selon l’entourage du club, le joueur devrait subir une IRM aujourd’hui même pour être définitivement fixé sur cette blessure qui arrive au mauvais moment et pour le joueur et pour le club. Notons que Djabou s’est blessé aux entraînements et qu’il était question de le voir prendre part au dernier match qui a opposé le club Africain à l’U.S. Monastir.

Mourad AYARI