Meurtre avec préméditation - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Mar.
19
2019

Meurtre

Meurtre avec préméditation

Dimanche 26 Avril 2015
نسخة للطباعة

Il s’est mis sur le bas côté de la route pour vérifier l’état des pneus de sa voiture. Le chauffeur de taxi ne voulait pas avoir la surprise d’avoir une crevaison avec des clients à bord. Seulement, le pauvre ne savait pas que deux bandits qui rodaient sur la route l’attendaient de pied ferme.

Le premier a foncé tout droit sur lui pour lui asséner un coup de couteau en pleine poitrine tandis que le deuxième s’est attelé à le ligoter et le mettre hors d’état de se défendre.

Ils l’ont fouillé et n’ont trouvé sur lui que sa recette du jour, à savoir 100Dinars. ils ont également pris son portable et ont disparu en laissant la victime se tordre de douleur alors qu’il perdait trop de sang. Un routier roulant au niveau du taxi a aperçu le chauffeur par terre en train d’agoniser et a tout de suite prévenu les agents d’intervention. Ces derniers, arrivés aussi vite que possible ont transporté le blessé à l’hôpital le plus proche.

Son état étant grave, il a été reçu au pavillon des soins intensifs. Les médecins l’ont opéré et ont dû faire de gros efforts pour le sauver d’une mort certaine. Ensuite il a été placé au service de réanimation où il est resté deux semaines.

Rétabli quelque peu il a pu renseigner les enquêteurs en leur fournissant le signalement de ses agresseurs. Malheureusement et après avoir cru qu’il était sauvé, la profonde blessure a eu raison de lui.

Après les procédures d’usage, le juge d’instruction a confié l’affaire aux inspecteurs de la brigade criminelle qui ont entamé leurs recherches en ratissant le quartier de Jebel jelloud et les quartiers environnants. Plusieurs délinquants ont été arrêtés et interrogés, mais malheureusement aucune preuve n’a été retenue contre eux. Il fallait continuer à chercher les véritables criminels.

Un individu ayant utilisé le téléphone portable volé a été localisé aux environs de Jebel Lahmar. Arrêté et interrogé, il a donné le nom de son voisin de quartier qui le lui a vendu. Ce dernier a déclaré qu’il avait acheté le téléphone à un prix dérisoire (20dinars) chez un individu dont il ne connaissait ni le nom ni l’adresse. Cette réponse n’a pas convaincu les enquêteurs qui ont été obligés de lui faire subir un interrogatoire serré surtout que son signalement correspondait à celui donné par le chauffeur avant de mourir.

L’individu a fini par se mettre à table et reconnaître avoir commis le meurtre en complicité avec son ami. Il a reconnu avoir pris la somme de cent dinars ainsi que le téléphone portable. Il a déclaré en outre qu’il n’avait jamais pensé que la victime allait succomber à sa blessure car avec son complice ils n’avaient jamais eu l’intention de tuer mais seulement le blesser pour le mettre hors d’état de se défendre.

Le deuxième inculpé a été également arrêté. Il a reconnu avoir attaqué avec son ami le chauffeur de taxi lorsqu’il était en train de vérifier l’état des pneus de sa voiture mais a assuré que ce n’est pas lui qui a asséné le coup de couteau mais c’est son ami.

Le juge d’instruction a clôturé l’enquête en lançant un mandat de dépôt contre les deux tueurs. Ils ont été accusés de meurtre avec préméditation.

Ils devront être traduits très prochainement devant une chambre criminelle du tribunal de Tunis pour recevoir le châtiment qu’ils méritent.

AA

Mots-clés: 

Articles liés