Gigantesque trafic de pétards et de feux d’artifice à Sfax: Le contrebandier principal et quatre membres du réseau arrêtés - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Aug.
23
2019

Gigantesque

Gigantesque trafic de pétards et de feux d’artifice à Sfax: Le contrebandier principal et quatre membres du réseau arrêtés

Dimanche 29 Mars 2015
نسخة للطباعة
Gigantesque trafic de pétards et de feux d’artifice à Sfax: Le contrebandier principal et quatre membres du réseau arrêtés

Du nouveau dans l’afffaire des pétards et des feux d’artifice saisis à Sfax avec l’arrestation de cinq personnes impliquées dans le trafic de cette marchandise prohibée dont les quantités introduites se chiffrent en termes de déflagrations à plus d’un million d’unités.

Des chiffres pour le moins que l’on puisse dire, ahurissants ! Le gigantisme des quantités découvertes au dépôt situé route El Aïn km 09 à Sfax, est en effet tel, qu’il a fallu mobiliser cinq camions semi-remorque appartenant à l’armée nationale pour en assurer le transport. Deuxième indicateurs : jusqu’à hier après-midi, l’opération de décompte n’aurait pas pris fin, ce qui fait que les chiffres avancés ne constituent que de simples estimations. Mais ce paraît a priori plausible, c’est que, selon une source sécuritaire, le nombre de cartons saisis dépasserait largement les 1700, soit plus d’un millions d’unités en termes de déflagrations ! Coût estimatif : au plus bas trois millions de dinars !

De quoi faire de ce trafic une affaire d’opinion publique à Sfax où se posent avec insistance de multiples questions sur les facilités et les complicités dont le réseau de contrebandiers avait bénéficié au vu de la dimension inouïe des quantités saisies. Sinon comment expliquer leur introduction sur le territoire national ? A quels moyens frauduleux et autres subterfuges les contrebandiers avaient-ils recours pour tromper la vigilance des services de douanes ? Ces derniers étaient-ils coupables de négligence ou bien comptent-ils des éléments véreux qui ont trempé dans ce trafic ?

Autant de questions brûlantes auxquelles l’enquête en cours est censée trouver des réponses claires et convaincantes ce qui pourrait annoncer des scandales retentissants susceptibles de faire tomber pas mal de têtes. En effet, les interrogatoires auxquels seront soumis le contrebandier principal et ses quatre autres complices présumés, à présent sous les verrous, pourraient aboutir à des révélations sensationnelles, sachant que les autres membres du réseau sont un complice domicilié à Sousse, un transitaire et deux conducteurs qui se chargeaient du transport des cargaisons du port de Sfax au dépôt situé route El Aïn km 09, en plus du frère du propriétaire de la marchandise saisie, actuellement en cavale.

Il reste toutefois à espérer que l’enquête sera menée avec le sérieux requis et sans la moindre complaisance ni tentative d’étouffer un scandale probable dans l’œuf, afin de parvenir à juguler le fléau de la contrebande aux effets dramatiques sur l’économie nationale surtout qu’il est généralement indissociable du terrorisme dont il constitue la mamelle nourricière. Sans oublier les dangers des trafics d’une telle dimension pour la sécurité, dans la mesure où le gigantisme des quantités est un facteur de nature à favoriser la dissimulation d’armes et de munitions et de constituer une menace pour la sécurité nationale.

Taieb LAJILI