Le rôle primordial des maisons de jeunes - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

May.
23
2019

Festival régional du théâtre à Menzel Bourguiba

Le rôle primordial des maisons de jeunes

Mardi 24 Mars 2015
نسخة للطباعة
Le rôle primordial des maisons de jeunes

Le 4ème art sera l’invité de la ville de Menzel Bourguiba (gouvernorat de Bizerte) du 25 au 27 mars 2015.

En effet, les amateurs du théâtre auront l’opportunité de voir une panoplie variée de représentations théâtrales, d’ateliers et d’expositions durant ces trois jours. 

La nouvelle édition du festival régional du théâtre honorera l’actrice tunisienne « Halima Daoud », un geste de reconnaissance à sa carrière richissime et à de nombreuses années de remarquables œuvres de l’artiste.

La première journée sera, dans la matinée, consacrée à un atelier ayant pour objet l’improvisation théâtrale ainsi qu’à deux expositions de photos et de documents portant respectivement sur la mémoire du théâtre ainsi que la carrière du défunt « Abdelmejid Lakhel ». Quant aux événements de l’après-midi, le carnaval commencera avec une animation en plein air de « la chambre des lumières du théâtre de Fouchana », un tableau sur la liberté par « Houssem Tounsi » ainsi qu’une parade des scouts tunisiens avec la participation des colonies de vacances et du Croissant Rouge de Menzel Bourguiba.

Pour la deuxième journée, les activités s’alterneront entre pièces théâtrales et monologues.

En effet, la matinée sera consacrée à trois prestations intitulées respectivement « Sidi Bnadem » (monologue), « Le cheval volant » et « La colombe blanche » (pièces théâtrales).

Le programme de l’après-midi, par contre, comportera un monologue sous le nom de «Amal » (Espoir) et trois pièces théâtrales « Alech Ana », « Ahna Haka » et « Espace ».

Concernant la troisième journée, journée de clôture du festival, trois pièces théâtrales seront présentes la matinée, « Saradib Almanfa », « Alkadhi wa alwazza » et «Cendrillon ».

Dans l’après-midi, trois autres pièces théâtrales seront présentées avant d’annoncer les résultats du concours. 

L’événement phare de la journée de clôture sera, sans doute, rendre hommage à l’artiste tunisienne « Halima Daoud », une des pionnières des scènes théâtrale et cinématographique tunisiennes, ainsi qu’à un nombre d’acteurs de la région.

Il est indéniable que les maisons de culture et les maisons des jeunes jouent, de plus en plus, un rôle primordial dans la promotion du théâtre régional.

En effet, c’est, entre autres, la présence de ces espaces qui encourage les jeunes à être plus créatifs en leur assurant  l’opportunité de s’exprimer librement et de dévoiler leurs talents cachés. D’où, la nécessité de mieux s’occuper de ces espaces, de les organiser davantage et de leur prévoir un budget digne du poids de la culture dans la société.

Boutheina LAATAR