Pour l’amour de la lecture - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Aug.
19
2019

Foire internationale du livre de Tunis

Pour l’amour de la lecture

Mardi 24 Mars 2015
نسخة للطباعة
Pour l’amour de la lecture

Sous l’égide du ministère de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine, la Tunisie organisera du 27 mars au 5 avril 2015 la Foire internationale du livre de Tunis. C’est lors d’une conférence de presse tenue hier, par le comité d’organisation que le directeur de la foire M. Abdelhamid Maroui a annoncé le lancement officiel et le programme final de la 31ème édition de la foire du livre. 

Ce rendez-vous incontournable qui rend en l’espace de quelques jours ses titres de noblesse au livre est un événement qui réunit les amoureux des lettres avec une palette haute en couleurs d’œuvres livresques venus des quatre coins du monde. Il permet, notamment, des rencontres avec les innombrables  auteurs.

Une édition prometteuse 

Pour cette année, tel que l’a annoncé le directeur de la foire, cette édition accueillera 269 invités originaires de pas moins de 19 pays. La 31ème édition accueillera comme invité d’honneur le Maroc. Plus de 150 activités sont prévues et auront lieu durant les 10 jours de la foire à la salle des expositions du Kram.

Pour en assurer le succès et faire oublier la cession de la foire l’an dernier,  une équipe de 9 Tunisiens a été nommée en octobre dernier par le ministère de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine et qui sont Abdelhamid Maroui, HediaMakadam, AmaniBoulaaress, Ridha Kacem, Mohamed Salah Maalej, Abdelhamid Mansouri, Lamia Bnouni et Mabrouk Manaï.

Dans sa déclaration aux médias le directeur du comité a tenu à rappeler le rôle primordial des éditeurs tunisiens. Par ailleurs, il a précisé que la foire internationale du livre à Tunis est une occasion pour remettre la lumière sur la valeur indélébile du livre et son rôle dans le tissage d’une société tunisienne cultivée et ouverte. De ce fait, l’édition 2015 de la foire se veut plutôt initiatrice à l’amour de la lecture. Le but est d’enlever cet aspect purement commercial et lui substituer par l’art pour l’art : exhorter les Tunisiens, enfants, jeunes et moins jeunes à lire.

Il est important, également, de noter qu’une série très riche et variée d’activités a été annoncée. Des work-shops, des ateliers de lecture, des conférences avec les auteurs et éditeurs et des animations pour les enfantssont programmés. 

La foire en chiffres 

Visiteurs tunisiens et étrangers auront l’embarras du choix. Et parce que chaque lecture est un acte de résistance et qu’ «une lecture bien menée sauve de tout», pas moins de 113500 titres seront exposés au plus grand plaisir des férus du livre. Une nouvelle disposition plus adéquate est prévue. 

Selon les chiffres annoncés hier, la Tunisie ale plus grand nombre d’exposantssoit 100. L’Egypte occupe la seconde place avec  72 exposants. Le Liban est présent grâce à 35 exposants. Quant à la Syrie, elle vient au 4ème rang avec 27 exposants. Il à noter que l’espace réservé aux exposants s’étend sur  7546 m², soit 4333 m² pour exposants tunisiens et 3231 m² pour les exposants étrangers. En termes de section des œuvres, 7 types d’ouvrages seront exposés. 30% des livres proposés versent dans la littérature la critique et les recherches, soit 33003 livres. Les sciences humaines et sociales seront présentes avec 24411 livres (21% des livres exposés).  Les amoureux de la poésie auront le choix entre 11 179 ouvrages, recueils et contes (soit 10% des œuvres exposés). D’autres sections sont notamment exposées telles que les sciences exactes (11 050 livres), les livres théologiques et le patrimoine (13 080 œuvres) ou encore des livres sur la culture générale (4694). La section Enfant connaît un très bel essor pour cette édition. 15 751 livres seront exposés pour le bonheur des petits lecteurs. 

Une édition qui se veut spéciale dans un contexte où l’obscurantisme tente bien que mal d’engloutir la société tunisienne et internationale dans le trépas de l’ignorance. «Cette foire sera la lutte de la Tunisie contre le terrorisme avec le livre.». Une table ronde est d’ailleurs prévue par WassiniLaarej est prévue sous le thème «La lutte du livre contre le terrorisme.»

Melek LAKDAR