Une image du don de soi - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 16 Décembre 2018

Suivez-nous

Dec.
16
2018

Miss Tunisie

Une image du don de soi

Vendredi 13 Mars 2015
نسخة للطباعة

La cérémonie finale de la 14ème édition de Miss Tunisie, organisée par l’Association culturelle et artistique Tej aura lieu le 7 avril au Théâtre Municipal de Tunis. Aida Antar a dévoilé les grandes lignes de cette manifestation au cours d’une conférence de presse tenue, hier, dans un hôtel de la place.

18 miss représentant 18 gouvernorats en Tunisie seront retenues et soumises au vote du public à partir du 10 mars et jusqu’au 7 avril date de la soirée apothéose. Les miss finalistes entreront en stage bloqué du 15 mars au 7 avril. Un colloque culturel est prévu le 28 mars à Hammamet autour du thème « la beauté au service de l’humanité ». Par la même occasion, il y aura l’élection de Miss photogénique. Le 3 avril sera organisée une soirée charité avec un diner gala au profit du travail humanitaire de Miss World Tunisie 2015 avec présentation des talents des Miss 2015. Au cours de la soirée finale, le 7 avril au Théâtre municipal de Tunis, sera élue Miss Tunisie 2015. 

pour transmettre des messages précis et clairs » explique Aida Antar.

Un cadre culturel

Ce festival a pour  principal objectif d’encadrer les jeunes dans la philosophie de la beauté, le respect et l’attachement aux valeurs humaines qui sont la réelle beauté éternelle d’une personne.  Miss Tunisie est avant tout  l’ambassadrice des bonnes intentions. Elle n’a jamais représenté que l’aspect extérieur. La lauréate remplit plusieurs fonctions à la fois notamment au plan d’engagement  culturel et social. « Le physique est important parce que c’est le premier contact avec l’autre, mais sans la capacité de contact et d’expression, la fonction de la miss est amputée. Cette dernière  doit être bien outillée sur le plan intellectuel et culturel 

Le concept de miss nécessite quelques éclaircissements d’autant plus que de nos jours il existe une profusion de concours  de miss. La première manifestation  conçue par un couple d’Anglais est miss monde. Par la suite, les Américains ont créé miss univers, puis les japonais ont mis en place miss international etc. Puis, chaque pays a fait sa miss même les voitures ont leur miss. « Nous en tant qu’organisateurs du concours de miss Tunisie, nous  essayons de nous positionner dans un cadre culturel. Nous voulons  mettre en valeur la beauté constructive de la candidate, autrement dit,  une miss qui transmet une information non pas seulement sur le plan national mais aussi international. La miss doit représenter le modèle d’une jeunesse qui veut réussir, une jeunesse en devenir qui donne une image d’un avenir prometteur » indique l’organisatrice de ce concours.

Projet caritatif

Par ailleurs, Miss Tunisie projette un modèle de miss ancré dans nos valeurs, traditions et nos coutumes et aussi dans notre tunisianité. C’est pourquoi les organisateurs ont fondé une école pour encadrer les jeunes filles. « Notre souci est de construire l’avenir de la Tunisie à travers ces jeunes filles qui seront demain des mères de famille. C’est pourquoi nous consacrons nos efforts sur les filles plus que les garçons. Nous incitons les filles à entretenir leur physique tout en les incitant à poursuivre leurs études qui vont leur permettre de construire leur avenir parce que nous pensons que c’est la clé de la réussite dans la carrière professionnelle » insiste Aida Antar. « La culture est un point essentiel sur lequel nous insistons énormément. Mais cela ne suffit pas d’être miss, il faut être patriote et s’investir dans des projets caritatifs », ajoute-t-elle.

A ce titre, chaque candidate à miss Tunisie doit avoir un projet lié soit à l’environnement, au social, à l’économique etc. Une miss Tunisie jouit  davantage  d’encadrement que les autres candidates du fait qu’elle représente la Tunisie à l’échelle internationale. Son rôle est aussi de promouvoir l’image de son pays. « Cette année, nous avons créé des cellules dans les régions du pays dont la tâche n’est pas seulement le casting des candidates mais de faire le suivi de leur projet au niveau national. L’objectif est de rapprocher les gens de la même région et de les pousser à s’entraider autour donc du projet en question et de résoudre les problèmes de leur région » conclut l’initiatrice de miss Tunisie.

Hayet Gharbi