Forum des Artistes Plasticiens Arabes du Caire: Les Tunisiens à l’honneur ! - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 18 Janvier 2019

Suivez-nous

Jan.
19
2019

Forum des Artistes Plasticiens Arabes du Caire

Forum des Artistes Plasticiens Arabes du Caire: Les Tunisiens à l’honneur !

Dimanche 25 Janvier 2015
نسخة للطباعة
Forum des Artistes Plasticiens Arabes du Caire:  Les Tunisiens à l’honneur !

Notre artiste-peintre Hanène Derbal vient d’obtenir l’oscar du Forum des Artistes Plasticiens Arabes du Caire, qui se tient depuis le 16 janvier, pour son tableau intitulé « Elle ».

Une biographie sommaire de cette artiste serait très utile pour ceux qui ne la connaissent pas encore. Hanène Derbal est en effet une artiste tunisienne autodidacte. Originaire de Sfax, elle est mariée et mère de deux enfants. Elle est passionnée de dessin depuis sa prime enfance. Ses études en droit ne l’empêchaient pas de s’éprendre davantage d’une grande passion pour les arts et la peinture qui sont restés pour elle une obsession dans la vie et un refuge où elle se retire pour exprimer sur la toile tous ses sentiments et toutes ses préoccupations envers la femme tunisienne et arabe, question qui fait l’objet de la quasi-totalité de ses travaux plastiques. Son parcours artistique est riche en expositions personnelles et collectives, en Tunisie et à l’étranger (Arabie Saoudite, Athènes, Beyrouth, Jordanie...) Elle obtint la Médaille d’Or en 2014, lors de sa participation au Festival International de Mahrès (Tunisie). Elle a également remporté la Médaille d’Or au Forum des Artistes Arabes de 2013. En janvier 2014, elle obtint la Médaille d’Or du Salon du Moyen-Orient (Egypte). Elle a représenté la Tunisie en Europe, notamment au Festival International de Petra en août 2014.

«Hiya» (Elle), est le titre de la toile grâce à laquelle Hanène Derbal vient de remporter l’Oscar du Forum des Artistes Plasticiens Arabes du Caire. Dans cette œuvre, Hanène a transposé en couleurs gaies et claires, mais vives et intenses toutes ses souffrances et toute sa pensée humaine pour la femme tunisienne et arabe, si bien qu’elle capte le regard du visiteur, qu’il soit connaisseur ou néophyte. Les techniques et les matériaux utilisés sont à base de « jasso », sorte de matériaux de dessin utilisés en Italie. L’artiste a eu recours aussi bien à la brosse qu’au couteau et parfois les doigts pour fignoler ses traits et ses formes. C’est une toile qui mesure 70 sur 50 cm. On ne saurait contempler cette toile sans remarquer ces deux petits yeux de la femme qui sont à moitié fermés et cette bouche démesurée qui domine un visage où l’on ne voit pas de nez. Une toile qui donne libre cours à l’imagination et à l’interprétation du visiteur, ayant toujours en tête la femme arabe soumise, violentée et mal comprise par la société.

Les critiques qui ont vu ce travail ont insisté sur le fait que Hanène est bien ancrée dans ses racines et son patrimoine culturel et civilisationnel et dans sa patrie, la Tunisie, et qu’elle essaye dans sa peinture de dépasser les contraintes pour donner libre cours à ses ambitions et ses rêves. Aussi est-elle spontanée dans le choix des thèmes, des couleurs et des techniques, loin de toute influence des tendances et des écoles de peinture, créant ainsi une présence particulière et une distinction remarquable lors de ses participations aux différentes expositions artistiques organisées dans le monde arabe.

Les autres artistes tunisiens honorés lors de ce Forum sont : Hadhria Farhani de Kairouan (Médaille d’Or), Karima Ben Saâd de Monastir (Médaille d’Or), Saâdia Jeraidi de Gabès (Médaille d’Argent), Olfa Moalla de Tunis (Médaille d’Argent), Monia Chahed (Médaille de Bronze) et l’artiste-photographe Amor Abada Harzallah a décroché également une Médaille d’Or. Des certificats de participation ont été délivrés aux autres participants tunisiens, comme Hager Triki.

 Hechmi KHALLADI