La cleptomane aimait trop les bébés ! - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

May.
23
2019

cleptomane

La cleptomane aimait trop les bébés !

Dimanche 18 Janvier 2015
نسخة للطباعة

Elle n’a pas plus de quarante ans, issue de surcroît d’une bonne famille. A la voir on ne lui donne cependant pas son âge, tellement elle se porte encore comme un charme. Pour le commun des mortels, en la croisant, elle ne pourrait avoir plus de vingt-sept à vingt-huit ans. Une trentaine d’années à tout casser.

Cette jeune femme a eu, heureusement pour elle, la chance d’épouser un homme d’affaires qui ne la laissait manquer de rien. Elle n’avait de ce fait aucun souci à se faire, sauf qu’il lui manquait une occupation quelconque. Ce qui ne pouvait que lui peser, mais elle palliait cette insuffisance par ses éternelles escapades dans les grandes surfaces, dont elle était une fidèle visiteuse. Pour les voisins et les proches, il s’agissait d’une grande consommatrice de tous genres de bibelots et gadgets, souvent sans la moindre utilité. Elle n’hésitait pas, non plus, à en offrir, une habitude et une largesse qui lui ont valu d’être appréciée par tous dans son entourage.

Or, l’autre jour, juste à quelques encablures du nouvel an, cette femme est allée ainsi dans une grande surface de la capitale où elle a passé un bon moment à déambuler à travers les rayons, lorgnant du côté des étals et de la marchandise exposée. Elle aurait toutefois trop insisté à regarder des articles pour bébé, tout en regardant discrètement autour d’elle. Ce qui n’a pas manqué d’attirer l’attention d’un vigile placé devant l’écran de la vidéosurveillance de l’établissement.

Bref, à la sortie, la jeune femme fut justement accostée par deux vigiles et un responsable de rayons, qui l’ont priée de les suivre dans le bureau du gérant, où la cleptomane, confondu par les séquences de la caméra, a dû déballer les articles de nourrisson dont elle s’était saisie. Sachant cependant qu’au cours de l’interrogatoire, auquel elle fut soumise, après que les auxiliaires de la justice eurent été alertés, il s’est avéré qu’elle n’avait pas d’enfant !

Mais enfant ou pas, elle est passée devant un juge d’instruction qui a ordonné sa mise en détention, en attendant de comparaître devant une cour pour être jugée…

A.M

Mots-clés: