Lorsque le monde se réveillera, le terrorisme tremblera ! - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 23 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
24
2018

L'éditorial

Lorsque le monde se réveillera, le terrorisme tremblera !

Vendredi 9 Janvier 2015
نسخة للطباعة

La stratégie de l’Internationale sioniste et terroriste est la même : tuer, semer la terreur, partout dans le monde, au nom d’un « Islam » défiguré par les barons du terrorisme, créés, utilisés par les services secrets de plusieurs puissances occidentales à l’instar de Daech, pure produit des Américano-sionistes, pour contrer les sunnites d’Al-Qaïda and co. en Irak et puis jetés dans la poubelle après leur instrumentalisation momentanée. Or, comme le dit la fable du petit tigre, bien entretenu et au moment de son passage à l’âge adulte, il se retourne contre son maître pour aller propager la « foi » en Dieu et appliquer ses ordres venus de n’importe quel gourou, redevenu, nouveau prophète, véhiculant la Parole de Dieu et ses ordres, dont l’exécution (rien n’est encore sûr) de deux journalistes tunisiens kidnappés, depuis de longues semaines et pris au piège des petites contradictions trop secondaires et bien artificielles entre factions terroristes. L’odieuse disparition et hypothétique décapitation, selon certaines sources, du photographe Nadhir Gtari et du journaliste dit d’investigation Sofiène Chourabi, pour avoir exercé pour le compte d’un média « impie et corrompu », selon les commanditaires de l’exécution, confirme le caractère international du terrorisme et la nécessité d’une réponse internationale impliquant tous les hommes et toutes les femmes imbus de liberté, ainsi que tous les gouvernements, partis politiques, associations des Droits de l’Homme, jaloux de la sacralité de la Liberté et de la vie des hommes.
Les trois religions monothéistes  (Judaïsme, Christianisme et Islam), n’accepteront jamais  ce qu’ont subi les journalistes de « Charlie Hebdo  ainsi que nos deux journalistes, victimes de l’anarchie et de l’absence d’Etat en Libye et la « Daéchisation » de l’Afrique du Nord à partir de la Libye. Le crayon, la plume sont les seules et uniques armes des intellectuels ; elles peuvent être brisées. Encore, et pour toujours, le Tunisien ne le répétera jamais assez, : « l’humanité entière est en danger vu que ce qu’elle a de plus cher, la craie, le crayon et la plume, sont en danger… les usines formant les terroristes doivent être détruites … »
A danger mondial, réponses mondiales… Que les dizaines  de milliards  de larmes  versées par l’incommensurable chagrin lié à cette hécatombe survenue au siège de Charlie Hebdo, puis l’horrible assassinat des deux journalistes tunisiens, se transforment en forces pour l’écoute, la compréhension  et l’enrichissement réciproques, entre Religions, peuples et élites du monde entier. Les deux tours jumelles de New York se sont écroulées, que le monde se réveille, pour que  les terroristes tremblent. Et plus c’est tôt, mieux c’est.

Hassine BOUAZRA