Pas de changement à la tête de la BCT ? - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 23 Mai 2018

Suivez-nous

May.
23
2018

BCT

Pas de changement à la tête de la BCT ?

Mardi 6 Janvier 2015
نسخة للطباعة
• Slim Chaker, président de la commission économique et sociale du Nidaa Tounes au Temps : « la question n’est pas à l’ordre du jour… A priori, il n’y a pas de raisons pour le changer »
Pas de changement  à la tête de la BCT ?

Multiples sont les questions qui se posent quant à la composition du futur gouvernement, d’autant que les négociations se déroulent en catimini. A présent que le nom du futur Chef du gouvernement - Habib Essid-  est connu, sinon proposé, reste à savoir la composition du futur gouvernement, principalement les ministères à connotations économique et surtout le Chef qui aura à chapeauter la Banque Centrale de Tunisie  (BCT). Selon  Slim Chaker,  président de la commission économique et sociale du Nidaa Tounes  et notamment membre fondateur du parti au pouvoir,  le changement du gouverneur de la BCT n’est pas à l’ordre du jour. « A priori, il n’y a pas de raisons pour le changer» explique-t-il tout en précisant qu’il n’avait pas des critiques envers la BCT ni à propos du rendement de son gouverneur. Côté BCT, on attend encore le « verdict » final. Mais, on reste ferme quant à l’indépendance de cette institution. D’ailleurs, on explique que le programme des réformes économiques dans lequel la BCT est fortement engagé, la réforme bancaire en l’occurrence, se déroulera au même rythme et selon les mêmes axes déjà définis.  Slim Chaker, ajoute encore que des négociations, menées par Taieb Baccouche, secrétaire général de Nidaa Tounes, ont eu lieu avec Afek et l’UPL pour l’élaboration de la structure du gouvernement. Ces deux partis dont les programmes économiques présentent des points communs avec le programme de Nidaa, seront fort probablement concernés par quelques ministères à connotation économique. 

Zied DABBAR

A noter 

Taux de change : le dinar toujours volatile !

Une appréciation par rapport à l’euro et encore une dépréciation face au billet vert. Tel est l’état actuel  quant à l’évolution du taux de change de notre monnaie nationale. Hier, selon le taux affiché par la BCT, un euro s’échange contre  2,2502 alors qu’il faut 1,8824 pour avoir un dollar : un nouveau niveau historique.