Equitable - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Nov.
22
2019

CSHL - EGSG (1-1)

Equitable

Dimanche 9 Novembre 2014
نسخة للطباعة

Synopsis
Stade municipal d’Hammam-Lif
Temps ensoleillé mais venteux
Pelouse assez lourde
Public peu nombreux (retransmission TV oblige)
Score à la mi-temps : (0-0)
Score final: (1-1)
Buts: Ismaïl Diakité 56’ (CSHL); Amine Abbès 81’ (EGSG)
Corps arbitral: Mohamed Ben Hassana, Mohamed Mazid, Borhane Ben Halima
                          4 ème: Amir Ayadi ; Commissaire: Taoufik Agengui
Joueurs avertis: Amine Abbès, Alaeddine Bouslimi(EGSG).
Expulsion : Michael Buscher (CSHL)
Formations en présence :
CSHL : Larbi Mejri (cap), Amine Mhadhbi, Saief Kanzari, Amine Sfaxi, Sayfallah Hosny, Walid Messaoudi (Saief Meskini), Zied Ziadi, Michael Buscher, Didier Libry (Amine Naffati), Ismaïl Diakité, Salama Kasdaoui (Omar Zekri).
Entraineur : Gérard Buscher
EGSG : Khmaies Thamri, Ayoub Tlili, Bassem Nafti (cap) (Mehdi Chahbi), Alaeddine Bouslimi, Khalil Guesmi, Amine Abbès, Wilfred Dahou, Aschanti Urobah, Imed Mnasri (Chakib Lachakham), Mohamed Key (Rochdi Jarbouï), Abdelkader Dhaou,
Entraineur : Farhat Zarrouk (Kouki suspendu pour 5 demaines)
Louable initiative à mettre à l’actif du comité d’organisation présidée « momentanément » par la cheville ouvrière des verts Skander Barkati en permettant aux supporters Gafsiens d’avoir accès gratuitement aux travées pour y encourager leurs couleurs.Farhat Zarrouk sur le banc et Nabil Kouki tout seul la-bas sur les travées opposées. Le match débuta avec des intentions bien établies des uns et des autres. Les hôtes attaquant à outrance pour se mettre précocement à l’abri et les visiteurs jouant aux barricades en procédant par des contres sporadiques le temps de voir venir. (9’) Michael trompe la vigilance de Thamri mais le second assistant annula le but pour hors jeu. (16’) Larbi Mejri efface un but tout fait sur un tir puissant de Mohamed Key.Main mise par la suite des visiteurs sur les débats avec possession du ballon ponctuée par un festival de balles stratégiques aux confins de la zone de Mejri toutes exécutées sans résultat par Abdelkader Dhaou.  Très belle détente de Thamri (33’) effaçant une balle filant en pleine lucarne gauche sur une frappe sèche de Ziadi consécutive à un coup franc à la limite des 16 mètres. Salama Kasdaoui réclame un pénalty sur une faute de Abbès mais Mohamed Ben Hassana laisse courir. Une première période où nous n’avons rien eu à nous mettre sous la dent  avec un football décousu, mièvre. En un mot, les absents n’avaient pas tort du moins lors de cette première mi-temps. Mention spéciale cependant pour Ziad Ziadi pour son énorme abattage et pour Ayoub Tlili pour son jeu sobre et efficace au couloir droit.
La reprise
D’emblée, Larbi Mejri est mis à rude contribution par Aschanti (46’) par un tir à ras de terre. (60’) Michael sur service de Diakité est contré in-extremis alors qu’il s’apprêtait à conclure. Wilfred contraint Mejri à jouer au libéro avec une sortie hasardeuse de la tête ( 55’). Sur le contre (56’) Libry joue au "remiseur" de la poitrine pour Diakité qui se présente seul devant Thamri et ouvre le score d’une frappe sèche au second poteau (1-0). Mais les verts durent jouer à partir de la (67’) en infériorité numérique suite à l’expulsion de Michael agressant Bassem Nafti gratuitement.  Les visiteurs réclament un pénalty sur faute de main mais l’arbitre ne fut pas de cet avis. Jarbouï et Lachkham firent leur apparition pour donner plus de percussion devant aux Gafsiens. Par contre Libry cède sa place à Naffati pour mieux remplir le milieu et y jouer les essuie-glaces. Une pression infernale s’en suivit en faveur des centristes et Saifallah Hosny sauve sur la ligne (81’) une balle-but des pieds de Jarbouï. Fatalement, ce qui devait arriver eut lieu : Une balle arrêtée finement exécutée par Lachkham  (81’) et Abbès libre de tout marquage de fusiller Mejri impuissant de la tête  (1-1). Un forcing asphyxiant des centristes pour plier l’affaire en leur faveur mais sans résultat. Deux tentatives de part et d’autre aux arrêts de jeu mais ni Hosny ni Aschanti ne parvinrent à offrir la gagne aux leurs.  Une parité frustrante pour les deux clubs car les locaux tenaient le match en mais avant cette expulsion de Michael et les Gafsiens auraient pu aspirer à la victoire au vu de leur fin de match époustouflante.

Mohamed Sahbi RAMMAH