La concurrence fait ses premières victimes ! - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Oct.
21
2019

Hedhli et Haddedi ont manqué de patience

La concurrence fait ses premières victimes !

Samedi 8 Novembre 2014
نسخة للطباعة
La concurrence fait ses premières victimes !

La richesse de l’effectif clubiste a fini par agacer Mourad Hedhli. Ce dernier a perdu sa place de titulaire depuis la troisième journée et s’est, depuis, contenté de quelques rares apparitions. L’ex- Cotiste ne doit s’en prendre qu’à lui-même car il sait mieux que quiconque que les places sont chères au Club Africain et que ceux qui ne s’investissent pas pleinement au cours des séances d’entraînement ne peuvent prétendre à une place de titulaire. Hedhli n’a pas à réagir comme il l’a fait face au Club Sportif d’Hammam-Lif car il n’est pas aussi talentueux qu’il le pense et ceux qui jouent à sa place ont prouvé jusque là qu’ils peuvent faire mieux que lui. Hedhli n’est pas plus doué que Dhaouadi. Et pourtant ce dernier n’a pas contesté quoi que ce soit et a continué à travailler. Celui qui était, dans un passé récent, le meilleur attaquant clubiste, n’est plus sur d’être titularisé. D’ailleurs, il devrait retrouver le banc des remplaçants demain pour permettre à Zoghlami de retrouver sa place en pointe de l’attaque. Il faut dire que les changements apportés par Sanchez lors de la dernière journée n’ont pas fait que du bien au jeu clubiste…

Une décision hâtive !

Tout comme Hedhli, Haddedi a été prié de s’entraîner avec les Elites. Une décision que nous comprenons puisque les responsables clubistes veulent défendre leurs intérêts et veulent travailler avec des joueurs qui seront clubistes lors des deux prochaines années. Les dirigeants « Rouge et Blanc » auraient toutefois dû patienter un peu et solutionner autrement ce problème. Le Club Africain ne dispose que d’un latéral gauche et une autre blessure de Mikari est toujours possible. Sanchez aura du mal, en cas d’absence prolongée de l’international tunisien, à le remplacer. 

Encore deux séances

Les clubistes s’entraineront encore deux fois avant de rallier la ville de Kairouan où ils passeront la nuit de samedi à dimanche. Une mise au vert plutôt courte qui permettra toutefois aux joueurs de se concentrer pleinement au match de demain.

Mourad AYARI

Mots-clés: