Un milieu recomposé demain à Bizerte - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Jul.
18
2019

CSS.. N’Dong absent, Sassi incertain

Un milieu recomposé demain à Bizerte

Samedi 8 Novembre 2014
نسخة للطباعة
Un milieu recomposé demain à Bizerte

Après avoir mené la première phase de sa préparation au stade M’hiri, le Club Sfaxien s’est déplacé hier à Sousse pour parachever, dans le cadre d’un stage bloqué, ses préparatifs en prévision du choc qui l’opposera demain au CAB.

A l’issue de ce rassemblement qui prendra fin cet après-midi, l’ensemble sfaxien mettra le cap sur Bizerte avec dessein l’obtention d’une quatrième victoire consécutive qui lui permet de demeurer dans le aux aguets des deux équipes de tête en attendant de disputer son match en retard contre EGSG le 26 du mois courant. L’entraîneur Ghazi Ghraïri pourrait, à l’occasion procéder à quelques remaniements de sa formation. 

En plus de l’absence annoncée de Didier N’Dong, il est probable que Ferjani Sassi, bien que continuant de s’entraîner normalement, soit mis sur le banc vu la baisse de régime que le joueur  accuse ces derniers temps. Il faudrait aussi prendre en considération un autre facteur qui ne plaide pas pour sa titularisation, c’est le peu d’empressement manifesté par le joueur à renouveler son contrat. Attitude qui lui attira la colère de ses employeurs. Hamza Hadda et Wissem Kammoun seront  les deux pivots du onze sfaxien, demain à Bizerte.

 Absence de Boulaâbi et retour de Ben Salah

Autre changement probable qui touchera cette fois-ci l’axe de la défense avec le forfait de Bassam Bouaâbi suspendu d’un match pour somme de cartons jaunes. Heureusement que la formation sfaxienne pourra récupérer son défenseur central Mahmoud Ben Salah redevenu compétitif après un repos de presque deux mois à cause d’une délicate blessure contractée contre le CA en match disputé pour le compte de la 5ème  journée.

Chatbri en cours de jeu

La blessure qu’il a contractée à l’entrainement lui ayant nécessité deux semaines de repos n’est plus, désormais qu’un mauvais souvenir à oublier. Chatbri, puisque c’est de lui qu’il s’agit est en mesure de renforcer les rangs de son équipe demain contre les Cabistes. Ghraïri pourrait donc l’utiliser en cours de jeu si la conjoncture des débats l’exigerait.

Ameur KERKENNI

Mots-clés: