ESZ - ST - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Dec.
14
2019

Ligue 1

ESZ - ST

Samedi 8 Novembre 2014
نسخة للطباعة
ESZ - ST

Côté zarzissien

Chasser le doute !

Après la belle série de matches sans défaite , les sudistes de zarzis ont subi leur premier revers samedi dernier face à Metlaoui , une défaite concédée vers la fin de la rencontre malgré une bonne domination tout au long de la partie. Cependant les bonnes prestations des camarades de mohamed Ali Jouini , l'axial et meilleur élément de l'équipe jusque là , n'ont pu occulter la longue série de sept rencontres successives sans le moindre but marqué. Le doute s'est-il emparé des hommes de Mounir Rached actuel premier responsable technique de l'équipe ; beaucoup de fans le pensent . La rencontre de cet après-midi contre un gros os du championnat le ST, de part ses dernières sorties honorables et sa progression constante vient à point nommé afin de jauger une fois pour toute des qualités des zarzissiens . Mounir Rached , en collaboation avec le directeur technique Noureddine Bourguiba , ont axé tout le travail de la semaine passée sur deux volées : le mental et le compartiment offensif . Sans toucher au schéma tactique ni aussi à la formation rentrante . Réussiront-ils à renouer avec la victoire ? Tout le monde l'espère et pense même que les stadistes ne sont nullement imbattables . La formation d'aujourd'hui a eu comme principale consigne : l'attaque rien que l'attaque à chaque fois que la balle sera en leur possession . Et Tritar et Aounalli qui occuperont les deux flancs de l'attaque auront beaucoup à donner par leurs incursions sur les deux ailes et leurs centres vers le béninois Besson. Chaker Reguei , l'homme à tout faire de l'équipe et capitaine , aura lui aussi lors de ce match un rôle primordial tant sur le plan personnel que collectif . Il doit donner l'exemple à ses équipiers et ma foi il le fera certainement avec brio . L'ESZ , dira un supporteur, relèvera la tête aujourd'hui , j'en suis plus que sûr".

Formation probable : Achraf Krir - Houcine Rabii - Mohamed Ali Jouini - Slim Bacha - Rami Bouchniba - Chaker Reguei - Nafaa Jebali - Marouane Tritar - Zied Aounalli - Jacques Besson - Mahmoud Dridi

Hédi OMRANI

Côté stadiste

M’hadhebi sur le flanc droit, Abbès dans l’axe

Après le beau derby et l’excellente note qui l’a couronné le Stade Tunisien se rend cet après midi à Ben Guerdène pour y affronter l’ES Zarzis dans le cadre de la dixième journée de notre championnat de football. Un déplacement assez délicat que les joueurs du Bardo ne comptent pas prendre d’en haut.

Ce sera une confrontation entre deux clubs aux humeurs opposées que vivra le stade de la dite localité qui sonnera creux puisque l’assistance ne sera pas autorisée à assister pour des raisons que tout le monde connaît. Si le club de la banlieue de la capitale est en pleine confiance après avoir réussi à tenir tête au doyen des clubs tunisiens, son rival ne respire plus la sérénité comme lors des premières journées. Il a même démontré quelques signes de faiblesses, depuis qu’il est privé de son coach Skander Kasri parti se faire soigner et à qui nous souhaitons un prompt rétablissement.

Réussir à tenir tête à l’EST est un signe qui montre que le ST est sur le droit chemin. Moncef Ben Saïd co entraîneur est d’accord: «effectivement, c’est avec ce genre de match qu’on arrive à grandir». Puis à propos de ce match qui ne manquera pas de piquant il enchaîne, «ce ne sera pas une simple partie de plaisir, nous avons beaucoup de respect pou notre rival qui reste solide et difficile à jouer quoi qu’on dise ces derniers jours. On va prendre le match avec beaucoup de sérieux, et la vérité se verra sur le terrain. Nous tenons bien entendu à entretenir cette flamme qui éclaire notre parcours, et là nous comptons beaucoup sur nos joueurs pour constants vigilants et concentrés. Comme tout le monde constate nous avons pu gommer beaucoup d’imperfections. J’ai confiance en eux, car ils ont de quoi s’adapter à toutes les situations. Le relâchement sera interdit.»

Le Stade Tunisien des deux dernières rondes a fait certainement des progrès, mais pour être honnête disons qu’il y a encore deux secteurs qui sont les principaux soucis du staff technique, la défense où l’axe central est quasiment inefficace, et l’attaque qui pénalise grandement la comptabilité étant constamment en manque de concrétisation. Derrière on commet trop de gaffes, devant les joueurs se créent bon nombre de séquences positives mais il y une question de stérilité au niveau de la finalisation.

Ceci dit pour tout à l’heure et au niveau de la formation le staff technique ne reprendra sûrement pas les mêmes. Le premier changement résidera au niveau de l’axe où Abbès reprendra sa place après avoir purgé sa suspension, et c’est Dridi en totale méforme depuis belle lurette qui en fera les frais. Le second intéressera le flanc droit où Ben Ali est de plus en plus dépassé et a besoin de repos. Son successeur sera M’hadhebi. 

Comme d’habitude le staff technique, au fait n’ayant pas le choix, et possédant une équipe davantage faite pour les rencontres à l’extérieur, adoptera une tactique qui sera essentiellement basée sur le contre.  Un élément important et qui pourra s’avérer payant.

Formation probable: Amdouni – M’hadhebi – Béjaoui – Rouid – Abbès – Alex – Aouadhi – Jelassi – Marzouki – Boudhiaf - Ernest.

MAE

Mots-clés: