«L’appel du devoir» - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Nov.
19
2019

Lotfi Abdennadher, à dix jours de l’A.G élective

«L’appel du devoir»

Mercredi 5 Novembre 2014
نسخة للطباعة
«L’appel du devoir»

Ce n’est pas de gaieté de cœur  qu’il sera dans les tout prochains jours et plus exactement le 15 du mois courant investi par l’Assemblée Générale élective du club d’un deuxième mandat consécutif. C’est ce qui ressort du court entretien que nous avons eu hier avec lui. 

L’homme digne comme il est ne s’est pas, pourtant, plaint du poids combien pesant de ses responsabilités à la tête du club phare du sud dont la gestion nécessite une enveloppe oscillant autour des trente mille dinars à chaque jour que le bon Dieu fait. 

Mais à travers ses propos on le sent quelque peu désabusé du fait des difficultés financières auxquelles le club est en bute. Avec la baisse vertigineuse des recettes due  à la chute libre de celles provenant des entrées au stade, du sponsoring, des  subventions et autres dons (seuls quelques hommes d’affaires continuent tant bien que mal à soutenir le club), présider un club de l’envergure du CSS n’est pas assurément une partie de plaisir. Abdennadher y met beaucoup de son temps et de son propre argent puisque on estime à trois millions de dinars le montant global qu’il a dépensé de son argent durant son précédent mandat qui expirera dans quelques jours.  En l’absence de candidats à la présidence, il s’est résigné  un peu malgré lui à répondre à l’appel de son club  et présenter sa liste quelques heures seulement avant la fin du délai de rigueur. Avec l’espoir cependant d’une plus forte union de la famille sfaxienne autour du club. 

Aujourd’hui et plus que jamais,  le CSS a besoin de la sollicitude de tous ses enfants. Autrement la mission deviendrait presqu’impossible.

Un grand sportif nous quitte : Mokhtar Fakhfakh tire sa révérence

Mokhtar Fakhfakh n'est plus. Il vient de nous quitter pour un monde meilleur. Avec sa disparition la famille élargie du CSS perd l’un de ses enfants les plus fidèles. Le défunt dès sa jeunesse s'est voué corps et âme à la cause de ses couleurs auxquelles il a tant donné  durant de longues années, sans contrepartie aucune,  aussi bien en tant que simple supporter que comme président de la haute commission de soutien. 

En cette douloureuse circonstance nous présentons nos sincères condoléances aux membres de sa famille et à ceux du CSS en priant le Tout-Puissant de l’accueillir en son Eternel Paradis.

Ameur KERKENNI

Mots-clés: