«Les déchets techniques et le comportement de quelques joueurs me donnent des sueurs froides» - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Nov.
22
2019

ESS.. Faouzi Benzarti à quelques jours du Classico

«Les déchets techniques et le comportement de quelques joueurs me donnent des sueurs froides»

Mercredi 5 Novembre 2014
نسخة للطباعة
«Les déchets techniques et le comportement  de quelques joueurs me donnent des sueurs froides»

Septième victoire de la saison après surtout une défaite  diversement par ailleurs appréciée  et commentée, l’Etoile  a renoué  avec  les résultats  positifs lors de son dernier  face à l’ASG. Réaliste  Faouzi Benzarti, le coach  étoilé, s’il admet que  l’importance  des trois points  acquis pour la bonne marche  de son équipe, il n’en est pas  moins  insatisfait du  comportement  individuel  de quelques  éléments  qui ont  tendance  à perdre  facilement  le  ballon,  ou à  exagérer  les  passes à l’adversaire. C’est que  ce jour-là,  Benzarti, fidèle à ses  habitudes  pour manifester son  mécontentement,  n’a de cesse  de  reprocher  aux siens  « Des  déchets  techniques  sur le terrain  ce qui n’a pas  manqué de me donner de sueurs  froides durant le  match ». Pour  l’entraineur de l’ESS, « Quand ces déchets  se produisent  en phase  de transition, ils sont  sources  de  danger  adverse  car généralement  le  joueur, pour ne pas  dire  l’équipe,  est déstabilisée à ce moment précis ». De fait,  ajoute Benzarti « Et quand  cela  se produit  plusieurs  fois dans  le  match  par  le même  joueur,  cela  m’énerve  … ». Ce qui est  sûr  c’est que l’absence  d’un  Belbouli  (Ben Ayoub,  contrairement  à ses  habitudes a été  très  fébrile) d’un côté  et  celle de Kom  dans  le compartiment  du milieu a affecté  l’équilibre  de l’équipe. Ceci  explique  cela peut-être,  face  à l’ASG,  l’ESS  a eu des  sueurs  froides.  Serait-ce  par ce que  les  esprits  se  sont  déjà portés  au Classico ? Rien n’est  moins  sûr.

Bounedjah : Le vent en poupe

Récemment  convoqué  en  équipe  nationale  par  le sélectionneur algérien, Christian  Gorcuff,  l’attaquant  de l’ESS, Baghdad  Bounedjah  a le  vent  en poupe  en ce moment. En effet, le joueur  s’il se  dit « ravi  de  cette  convocation" n’en demeure pas  moins  réaliste  voire  humble. Pour  l’actuel meilleur buteur du championnat  tunisien (7buts après 9 journées), la  « concurrence,  dit-il,  sera  rude d’autant » ajoute-t-il « que  les deux  prochaines  rencontres  sans enjeu ou presque  l’Algérie étant qualifiée  serviront  de  vrais  tests pour  arracher  une place  parmi  les  joueurs  qui seront convoqués  en phase  finale au Maroc ». Bien « suivi » par  certains clubs  européens qui  commencent  à s’approcher de Bounedjah (AS Saint-Etienne [fr], Parma [It], ou encore le Schalke 04 allemand) le buteur de l’Etoile  répond  sans hésiter  « je suis  bien  avec  l’ESS  et  mon contrat  court  jusqu’en  juin 2017 ». Il conclura « ce  qui compte pour moi,  c’est  le face à face  de dimanche prochain  à Tunis ».  

Sadok SLIMANE

Mots-clés: