Côté clubiste : On reprend les mêmes… ou presque ! - Côté hammam-lifois: Une tradition à perpétuer - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Dec.
12
2019

CA - CSHL

Côté clubiste : On reprend les mêmes… ou presque ! - Côté hammam-lifois: Une tradition à perpétuer

Dimanche 2 Novembre 2014
نسخة للطباعة
Côté clubiste : On reprend les mêmes… ou presque ! - Côté hammam-lifois: Une tradition à perpétuer

Le Club Africain cherchera aujourd’hui à remporter une Quatrième victoire consécutive et de continuer sur sa lancée. Les « Rouge et Blanc » sont sur une courbe ascendante et les chiffres parlent pour eux. En effet, lors des dernières rencontres, ils ont scoré à dix reprises et n’ont encaissé qu’un seul but. Ce qu’il faut également retenir, c’est le rendement de collectif qui s’améliore au fil des semaines. Les prestations des coéquipiers de Nater sont de plus en plus convaincantes et la première place au classement général est plus que justifiée. Il faut maintenant confirmer et le rendement et le fauteuil de leader. Une mission, certes difficile, mais qui nous semble à la portée des clubistes. Ils auront à le faire cet après-midi face à une formation qui aime briller face au Club de Bab-Jedid. il s’agit du Club Sportif d’Hammam-Lif. Un ensemble coriace et imprévisible…

L’embarras du choix

L’abondance ne nuit jamais et l’entraîneur du Club Africain doit le savoir plus que tous les autres techniciens de la ligue 1. Daniel Sanchez aura à choisir entre Belkaroui et Tka, entre Mikari et Haddedi. Au milieu de terrain, il aura à choisir entre Salifu et Ghandri alors qu’en attaque, il aura à trancher entre Dhaouadi et Zoghlami. Il est question de voir le technicien français opérer quelques changements, mais nous ne serions surpris de le voir aligner, à un élément près, la formation qui s’est imposée lors du dernier match face à l’EGSG sur le score de quatre buts à zéro. Un seul doute persiste, et il concerne Salifu qui s’est payé trois jours de repos supplémentaire au pays se retrouvant obligé à sauter quelques séances d’entraînement une fois de retour au parc Mounir Kbaïli. Il est ainsi fort possible de voir Sanchez le remplacer par le jeune Ghandri qui piaffe d’impatience et n’attend que l’occasion pour prouver qu’il est capable de faire aussi bien que les titulaires. Pour le reste, il ne faut pas s’attendre à de grands changements même si en semaine, il a été question de voir Dhaoaudi prendre part au match d’aujourd’hui d’entrée de jeu. Il a été également question de Mikari à la place de Haddedi même si ce dernier a bien tenu son rôle depuis la blessure de l’international tunisien. En somme, la possibilité de changer existe bel et bien et ceux qui font actuellement banquette sont capables de faire aussi bien, voire mieux, que les titulaires. Il faudrait toutefois se fier aux choix de Sanchez qui a jusque là bien fait. Le technicien français donne l’impression de maîtriser parfaitement son sujet et ne devrait pas chambouler plus qu’il n’en faut son onze-type qui carbure parfaitement.

La formation qui sera alignée sera vraisemblablement composée de ben Mustapha dans les bois. Agrebi et Haddedi occuperont les flancs de la défense alors que Ifa et Tka seront dans l’axe. Nater sera fidèle au poste au milieu de terrain et il aura à compter sur les services de Salifu ou Ghandri. Belaïd sera comme d’habitude à la manœuvre. En attaque, Djabou et Khélkifa seront logiquement titularisés et pourront compter sur le jeune Zoghlami qui sera en pointe. En somme, c’est une formation connue et cette continuité ne peut faire que du bien à un Club Africain qui était incapable, dans un passé récent, d’aligner la même formation deux semaines de suite.

Formation probable :

Ben Mustapha, Agrebi, Haddedi, Iffa, Tka, Ghandri, Nater, Belaïd, Djabou, Khélifa, Zoghlami (Dhaouadi)

Mourad AYARI

          

Affaire Lemmouchia: Le CA risque gros !

Le magazine sportif français France Football a indiqué que le Club Africain risque une sanction de la part de la FIFA dans le dossier de son ancien joueur Khaled Lemmouchia.

La FIFA ainsi que sa commission de discipline avaient tranché en faveur du joueur qui devait percevoir un montant de 120 mille euros.

Toutefois, le Club Africain n'a toujours réglé ce montant, ce qui pourrait lui coûter très cher.

En plus des majorations sur ce montant, le club de Bab Jedid risque des pénalités de points ou une interdiction de recrutements au cas où il ne réglera pas le montant dû à son ancien joueur.

        

Côté hammam-lifois: Une tradition à perpétuer

Les Verts alternent en ce début de saison le bon et le moins bon contrairement à leur passé avec une entame catastrophique et un réveil devenu classique aux dernières longueurs leur permettant de garder leur place parmi l’élite au forceps et dans la douleur. Changement de décor cette saison et la stratégie mise en place par Buscher pour édifier un groupe redoutable sur trois années semble prendre le bon chemin tracé par le Français. Mais le parcours est encore trop long et semé d’embuches et les Hammam-Lifois doivent rester constamment sur le qui vive et sur la brèche pour garder sinon améliorer leur standing dans le dessein de dérouler tranquillement par la suite loin des affres des sueurs froides habituelles caractérisant leur fin de saison. A commencer par cet après-midi où ils doivent en découdre avec un sérieux client certes mais que la tradition a toujours voulu qu’ils en sortent souvent vainqueurs de leurs duels en véritable bête noire des clubistes Tunisois.

Des Clubistes costauds

Le CA de cette édition force le respect alignant avec régularité le plus clair de ses adversaires que ce soit à la maison ou en déplacement. Certes il n’a eu à se mesurer jusque là qu’avec des seconds couteaux, laissant des plumes par contre à l’olympique de Sousse (2-0) et calant devant le CSS au Taieb Mhiri (1-1). N’empêche qu’il est dans une dynamique de victoires et aspire légitimement à consolider son leadership d’une part et à régler un vieux contentieux sportif avec les verts pour les tours que ces derniers lui avaient joués par le passé le privant à maintes reprises d’un sacre annoncé.

Sans Ameur ni Ressaïssi

Les ex-clubistes Mahdi Ressaïssi et Maheur Ameur ne pourront être alignés par Gérard Buscher contre leur maison mère pour des raisons de santé. Mais les solutions de rechange ne manquent pas. On prête au staff l’intention de former sa charnière centrale avec les Amine Sfaxi et Sayfallah Hosny, en gardant les deux latéraux de couloir Mhadhbi et Kanzari à leur poste de prédilection. Pareil au milieu où Messaoudi quoique légèrement en ballottage avec Meskini, collera aux basques de l’Algérien Jabou avec pour mission de le gêner aux entournures et de le priver de la liberté de mouvement dont il raffole. Ziadi, Libry et Michael complèteront ce secteur névralgique en y tissant une nasse inextricable. Devant Mbarek qui pourrait faire les frais de l’incorporation d’un cinquième milieu (Naffati) avec donc un 4-5-1 comme schéma tactique serait secondé au cas où il serait aligné par l’inamovible et non moins insaisissable Ismaïl Diakité porteur de tous les espoirs de la Banlieue pour ses contres fulgurants et très souvent décisifs.

Formation probable :

Larbi Mejri, Amine Mhadhbi, Saif Kanzari, Amine Sfaxi, Sayfallah Hosny, Walid Messaoudi( Saif Meskini), Zied Ziadi, Didier Libry,Michael Buscher, Hassen Mbarek ( Amine Naffati), Ismaïl Diakité.

  

     Revoilà Adel Dâadâa à la tête du club

Le comité de « sauvetage du CSHL s’est réuni pour la distribution des portefeuilles au sein du nouveau CD avec une AG élective à se tenir fin décembre. A souligner que trois capes (infrastructure, supporters et organisation) restent à pourvoir dont une échouerait inéluctablement à Rachid Haddad en attendant de désigner les deux autres bénéficiaires. A noter que les portes restent ouvertes à toutes les bonnes volontés pour renforcer cette équipe et à tous les niveaux et rouages.

Bureau directeur

Adel Daâdaâ(Président), Samir Mouelhi (Vice-président), Hamadi Atrous (Vice-président-coordinateur général chargé de la section FB), Fayçal Boucetta (Vice- président porte parole officiel), Kamel Khlil (Trésorier), Kaïs Ben Mrad( Vice-président chargé du sponsoring et de la communication), Lotfi Mejri et Chadly Ben Milad ( Secrétariat général), Pr Mondher Mbarek ( Président de la commission médicale), Maher Somaï (Vice-président –commission juridique), Mourad Mlouka ( Réformes administratives et restructuration), Mohamed Annabi( Sports de salle), Naceur Atrous et Samir Jouira ( Section des jeunes ).

Comité de Soutien

Maaouia Kaâbi, Farid Jbeniani, Pr Riadh Kasri, Souhayel Turki.

Comité des Sages :

Naceur Boufarès(Président), Hadj Abderrazak Oueslati, Moncef Ben Mrad, Moncef Triki, Sadok Barkati, Hichem Chabbi, Abdelmonoôm Belhadj, etc …

Mohamed Sahbi RAMMAH

Mots-clés: