Déplacements à risques pour les Kairouanais et les Zarzissiens - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Dec.
10
2019

Ligue 1.. SG-JSK et ESM-ESZ

Déplacements à risques pour les Kairouanais et les Zarzissiens

Samedi 1 Novembre 2014
نسخة للطباعة

Deux rencontres au programme de la 9ème journée en ligue1 après celle disputée hier entre le Stade Tunisien et l’Espérance ST. Deux rencontres impliquant une équipe du haut du tableau (l’E.S Zarzis) et trois de la seconde moitié du classement général  donc mises toutes trois devant l’obligation du résultat. La J.S. Kairouan qui se déplace à Gabès avec à son compteur 9 points pour y rencontrer le Stade local qui en compte 8. Et l’E.S. Métlaoui ( 5 points) qui ira à Zarzis.

L’ESZ : une invincibilité à sauvegarder 

En foulant le rectangle vert du terrain de Métlaoui, les Zarzissiens auront, sans le moindre doute, une pensée pour leur entraîneur Skander Kasri qui se remet progressivement de son accident cardiaque du reste sans gravité. Facteur qui ne les empêchera pas de tout mettre en œuvre pour lui offrir la victoire leur permettant de garder leur invincibilité et rester parmi le groupe de tête. 

L’E.S. Métlaoui qui ne compte qu’une victoire à son actif a été prise en charge, depuis peu, par Habib Majeri dont le travail a commencé par donner ses fruits rien qu’au vu de la prestation de l’équipe devant l’Espérance ST lors de la 8ème journée. Aussi ne faut-il pas s’attendre à ce qu’ils se présentent en victimes expiatoires d’autant plus que Habib Majeri a toujours privilégié le jeu offensif. Sans omettre d’ajouter que Métlaoui évoluera à domicile.

Pas droit à l’erreur pour les deux formations

Un peu plus loin de Métlaoui et plus exactement à Gabès, c’est un match à six points qui se jouera entre le Stade local et la J.S. Kairouan. Un drôle de match quand on sait que Mourad Okbi vient tout juste de prendre en mains l’équipe sudiste qui n’a pas gagné depuis un certain match contre le Club Sfaxien ( 1 à 0 au cours de la 4ème journée).

Avancer un pronostic est difficile à faire devant deux formations acculées à vaincre pour améliorer un tant soit peu un classement qui, sans être catastrophique, reste, néamoins, préoccupante.  

R. B. A

Mots-clés: