«Peau de colle» de Kaouther Ben Hania, au programme - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 18 Décembre 2018

Suivez-nous

Dec.
18
2018

Semaines du cinéma européen au Maroc

«Peau de colle» de Kaouther Ben Hania, au programme

Vendredi 31 Octobre 2014
نسخة للطباعة

La Tunisie prendra part  du 5 au 17 novembre à la 23e édition des semaines du cinéma européen organisée  annuellement au Maroc depuis 1991 par la Délégation de l'Union européenne. Ces Semaines constituent l'un des symboles culturels les plus tangibles du partenariat euro-méditerranéen. Elles sont le fruit de l'initiative de la Délégation de l'Union Européenne en collaboration avec les ambassades et instituts culturels des Etats membres de l’UE, en partenariat avec le Centre Cinématographique Marocain. 

Cet événement exceptionnel vise à faire profiter les cinéphiles  de produits cinématographiques de qualité, loin des productions purement commerciales diffusées habituellement dans les grands multiplex. Parmi les huit longs métrages sélectionnés cette année,   le film français « 3 Cœurs » de Benoît Jacquot, avec Benoît Poelvoorde et Charlotte Gainsbourg, le documentaire britannique « National Gallery » de Frederick Wiseman ou encore la comédie dramatique italienne « Les Merveilles d’Alice Rohrwacher » avec Alexandra Lungu et Monica Belluci. 

Trois jeunes réalisatrices maghrébines seront également mises à l’honneur lors de cette édition, à travers la projection de leurs courts métrages : « Une journée ordinaire » de Bahia Allouache (Algérie), « Leur nuit » de Narrimane Yamna Faqir (Maroc) et « Peau de colle » de Kaouther Ben Hania (Tunisie), une fidèle de la Fédération tunisienne des cinéastes amateurs, qui  rejoint entre 2002 et 2004 l'Ecole des Arts et du Cinéma de Tunis (EDAC) où elle réalise trois films d'écoles dont La brèche, un court métrage qui remporte plusieurs prix. En 2003, elle participe à l'atelier d'écriture de longs métrages Aristote financé par Euromed. Elle suit une formation documentaire à l'université d'été de la Fémis (Paris) en 2004 avant de s'y inscrire en formation continue dans le département scénario en 2005. En 2006, Kaouther Ben Hania réalise son premier court métrage professionnel " Moi, ma sœur et la chose " puis rejoint l'équipe fondatrice de la chaine Aljazeera Documentaire et y travaille jusqu'à 2007. En 2008 elle obtient un master 2 à Paris 3 la Sorbonne nouvelle.  

 En 2010 elle signe un documentaire de 75 minutes " Les imams vont à l'école " qui rencontre un succès auprès des festivals.En 2011 elle réalise une série télévisuelle en 3D pour enfants de 120 épisodes, diffusée sur Aljazeera Children. En 2013, elle signe un deuxième court métrage " Peau de colle "  qui a reçu le Prix du public aux 9èmes Rencontres des films femmes méditerranée le 10 octobre à Marseille  et le Prix des collégiens de Thiers le 14 octobre. 

Ce film raconte l’histoire d’Amira, une jeune fille de  5 ans, qui vit avec sa mère dans un appartement étriqué de Tunis. En ce jour de rentrée à l'école coranique, Amira cherche désespérément le moyen de grappiller quelques heures de congé de plus. Elle n'a rien trouvé de mieux que se coller la main à l'accoudoir du fauteuil avec de la super glue…

 Kamel Bouaouina