Dostanić: «Une victoire rassurante» / Jeddi: «Battue à cause de la complicité de l’arbitre…» - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Mar.
21
2019

Ligue 1: Première défaite de l’Etoile, cette saison, à Bizerte

Dostanić: «Une victoire rassurante» / Jeddi: «Battue à cause de la complicité de l’arbitre…»

Mardi 21 Octobre 2014
نسخة للطباعة
Dostanić: «Une victoire rassurante» / Jeddi: «Battue à cause de la complicité de l’arbitre…»

Le Club Athlétique Bizertin aura attendu la 8ème journée du championnat pour signer sa première victoire à domicile. Jusque là, faut-il le rappeler l’équipe des «Jaune et Noir» a dû se contenter d’un résultat de parité sur la pelouse du stade  15 octobre respectivement face à l’USMo (1ière journée), l’ESM (6ième journée) et l’journée) en plus d’ une défaite essuyée devant l’EST lors de la 4ième  journée

Ces échecs ajoutés au dernier match nul concédé la journée précédente au Zouiten face au ST, marqué par le 3ème pénalty raté par les coéquipiers de Naouara, ont altéré le classement du CAB et par là ils ont créés un climat de suspicion dans les milieux des supporters cabistes. 

Partant de ces considérations, la victoire obtenue aux dépens du leader Etoilé dont la cage demeura vierge depuis le début de la compétition,  a eu un goût particulier pour les « Jaune et Noir », à tous les niveaux. A commencer notamment par l’entraîneur Serbe Ratko Dostanić qui s’est trouvé après cette série de contre performances dans une situation peu confortable même, si, à voir les choses de près, la responsabilité dans la dilapidation de précieux points ce sont les attaquants qui furent, à chaque fois derrière le gâchis en ratant de nombreuses occasions de but aussi faciles les unes que les autres. 

Ceci dit, revenant à ce sommet d’importance « CAB-ESS » qui a tenu ses promesses, malgré les contestations des dirigeants Sahéliens envers l’arbitrage de Ben Hassana,  pour dire que dès l’entame du match, nous eûmes droit à tous les ingrédients d’un débat de haut niveau avec beaucoup d’engagements en plus du pressing et du jeu direct totalement orienté vers l’offensive côté cabiste. Alors que les visiteurs ont de leur côté, opté pour le pressing haut ponctué par de contres attaques rapides et meurtriers qui ont vite abouti, grâce au travail de sape de Slama, Tèj, Brigui, et Bel Jilani, lesquels, tout en fermant les couloirs devant les avants comme les latéraux locaux, ont profité de la moindre bévue des cabistes pour leur porter l’estocade dès la (9’) sur un joli but de Bel Jilani. Ce fut d’ailleurs, suite à une sortie hasardeuse   du gardien Naouara sur une remise du ballon par Machani, ce dont profita le déroutant Boundjnah de l’aubaine pour servir son coéquipier Bel Jilani pour ouvrir la marque prendre l’avantage. Depuis, rassurés par cette avance, les protégés de Benzarti se jetèrent corps et âme dans la bataille du milieu pour asphyxier la réaction d’amour propre des locaux et faillirent alourdir la note par Boundjah (11’) et (18’) et Brigui (25’) qui échouèrent de peu devant Naouara.

De leur coté, les cabistes certes secouer par le but encaissé à froid, ainsi que de la furia des visiteurs, mais poussé par leur public et profitant de l’expulsion de Naghez (31’), ils se ressaisirent et redoublèrent d’efforts tout en se portant carrément en attaque par Sassi (37’) qui rata une occasion en hors pour rétablir l’équilibre. Le CAB accentua la pression autour de la cage adverse et ce fut à la (40’) que Youssoufa bénéfiçiant d’un coup franc magistralement exécuté par le même Sassi et remarquablement détourné dans la cage adverse par Machani qui égalise.

De retour des vestiaires, les coéquipiers de Rjaibi revinrent animés d’une grande détermination pour doubler la marque et s’assurer du gain du match. Seulement, les visiteurs mené par Boundjah n’ont pas manqué de créer quelques chaudes occasions dont l’une concrétisée à la (71’) par Slama, mais annulée par l’homme en noir pour coup franc sur le gardien Naouara, signalé par le juge de touche.  La réaction des locaux fut immédiate, par Adem Rjaibi, lancé par Youssoufa, prend de vitesse son ange gardien et d’un tir foudroyant des 20 mètres doubla la marque.

Depuis, réconfortés par cette avance, les poulains de Dostanié ont suivi leur harcèlement tout en confectionnant un football de qualité basé sur des alertes rapides, mais la prudence défensive pour contrecarrer la réaction des visiteurs qui se portèrent massivement en attaque animés d’un désir plus ardent pour rétablir l’équilibre, fut intransigeante. D’ailleurs, les poulains de Dostanić tout en annihilant les quelques incursions des visiteurs, ils ont réussi à imposer leur stratégie tactique sans faille pour écarter le danger et lancer des attaques dangereuses ratés de peu. Tout compte fait, l'on peut dire que la victoire des Bizertins a été amplement méritée et que les coéquipiers de Bédoui  n’ont pas démérités.

D'ailleurs, les déclarations des deux entraîneurs ont été significatives et franches. Si pour le coach cabiste Ratko Dostanić «Ce fut une victoire importante devant un adversaire de valeur. Je suis satisfait du défi relevé par le groupe, du résultat et de la manière dont fut négocié le match pour vaincre et empoché trois points précieux qui vont nous permettre de préparer notre prochain et périlleux déplacement à Jerba croiser le fer face à club local dans la sérénité requise afin de réussir un meilleur parcours pour amélioré notre classement », a conclu Dostanić.

Quant à Ridha Jeddi, l’entraineur adjoint de l’ESS, il était clair en affirmant  que « le débat a été difficile devant un adversaire solide, mais notre domination a été assez nette, nous avons dès l’entame créer de nombreuses occasions de buts, et nous aurions du sortir avec le gain du match au vu du but régulier que Slama avait concrétiser, mais malheureusement, annuler par l’arbitre pour des raisons obscurs. Dommage, parce que ce genre de comportement peut altérer le moral du groupe, mais aussi fausser la compétition ...» devait conclure Jeddi.  

 

Le président de l’Etoile demande une sanction

contre le réalisateur du match CAB-ESS

 

Le président de l'ESS, Ridha Charfeddine a demandé à ouvrir une enquête contre le réalisateur du match CAB-ESS

Au cours de ce match diffusé en direct par Al Watania 1, le réalisateur a fait un gros plan de plusieurs secondes sur une banderole des supporters cabistes qui porte atteinte à la région du Sahel.

Le président étoilé  a ainsi demandé une enquête à ce sujet avec une sanction à l'encontre du réalisateur, car ce gros plan était totalement inutile.

Ce match pour le compte de la 8ème journée de Ligue 1 s'est soldé par une victoire du Club Athlétique Bizertin sur le score de deux buts à un.

Il est à rappeler qu'une autre polémique avait éclaté des semaines auparavant contre la télévision nationale après le passage de chants hostiles au CA lors d'un reportage consacré à un match de l'EST.

Larbi MDAISSI