Georges Leekens: «mon objectif c’est la victoire face au Sénégal» - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 18 Janvier 2019

Suivez-nous

Jan.
18
2019

Conférence de presse du sélectionneur national

Georges Leekens: «mon objectif c’est la victoire face au Sénégal»

Mercredi 15 Octobre 2014
نسخة للطباعة
Georges Leekens: «mon objectif c’est la victoire face au Sénégal»

Comme  pour  les fois  précédentes, le  sélectionneur  national à chaque  rendez-vous du  team national  tient  une  conférence de presse, histoire  de faire  passer son message et  expliquer  un peu sa philosophie. Ce fut  le cas  à l’occasion de la seconde  confrontation   entre  les  « Aigles de Carthage » et les « Lions de la Téranga », avant  une  séance  d’entrainement  où  le coach  a mis  les  derniers  détails  du plan  tactique  à adopter  face  aux  sénégalais. Accompagnés  du  trio  Abdennour, Mohsni  et Ragued ,  Georges  Leekens  s’est  voulu d’abord   déterminé  « Nous  allons  tout  faire  pour sortir  victorieux  de cette  confrontation ». Pourquoi   cette  détermination ? C’est  simple  dira-t-il  «  car  nous  avons  les  moyens  d’aller  au  fond des  choses. Certes,  la première  confrontation  a  été  difficile  pour  nous  parce que   d’abord  le Sénégal   compte  parmi les  meilleures  équipes  en Afrique, ensuite  parce les  joueurs   sénégalais   nous  ont  mis  la pression  qui nous a empêché  de  développer  nos  actions  offensives ». Et le  sélectionneur  d’ajouter «  de fait  nous  nous  sommes  sûrement  bien  comportés  sur  le plan défensif  mais  nous avons  manqué  d’audace  à l’avant » «  C’est  la  raison pour laquelle  nous  allons  adopter  un autre profil   après-demain  face  au  même  adversaire». Bien  réaliste, le belge  ne manque pas  de  préciser  au passage « aussi, si je dis que nous  avons  les  moyens c’est  que  je  n’ai pas  sorti  toutes  mes  cartes, nos armes ». 

«On regrettera l’absence de Chikhaui, mais nous avons d’autres armes»

Pressé de questions  sur  l’absence  de Chikhaoui,  Leekens  finit par  lâcher « Il va sans dire  que l’absence de Chikhaoui  qui  constitue  le  dynamo de l’équipe,  risque de peser sur le comportement de l’équipe  mais  je  demeure  confiant  quant  aux  qualités  de celui qui  le suppléera. Nous  en avons les  moyens ». Par ailleurs,  et à propos  de  l’historique   des  confrontations entre les  deux équipes,  favorable  par ailleurs   aux tunisiens  le coach national  n’a pas  mâché  ses  mots  pour  dire «  que  le passé  m’importe peu   ce qui  compte  pour  moi, c’est  le présent  et  l’avenir du club Tunisie ». Bref, comme  à ses  habitudes,  et  en  bon  communicateur  le belge,  s’il  parvient  à  faire  passer  quelques  idées  il en garde  l’essentiel  pour lui.  Il est  vrai  que  la  communication est  avant tout un art !

Sadok SLIMANE

Mots-clés: