Bruits et chuchotements - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Mar.
25
2019

Bruits et chuchotements

Bruits et chuchotements

Jeudi 2 Octobre 2014
نسخة للطباعة

30 milliards de dinars

C’est  la somme globale annoncée par  les responsables de la confiscation des biens de la famille de Ben Ali et les Trabelsi  ses  proches, représentant la valeur de ces  biens revenant  à plus de 100 membres parmi ceux-ci, et comprenant des entreprises, des voitures er des biens meubles et immeubles.

 

Assez tergiversé !

C’est le slogan du parti tunisien du travail dont le chef est le syndicaliste Ali Ben Romdhane  qui est déterminé à passer à l’acte afin de consolider les institutions , aux  lieu et place des atermoiements qui ne peuvent que déstabiliser les rouages de l’Etat.
Fatwa
Farid Béji , président de l’association de la maison zeitounienne  du dialogue , a déclaré qu’il  prononcera une Fatwa consistant à déclarer contraires aux préceptes de l’Islam, toutes les élections fondées sur  des parrainages falsifiés , et ceux afin de mieux préserver le pays du danger du terrorisme par lequel il est menacé, et qu’il œuvrera dans ce but à s’opposer par tous les moyens contre toute opérations  tendant  à entacher les élections de faux.

 

Pas d’alliance avec Ennahdha

Le parti  de Nidaa Tounés  réitère sa  détermination de  ne pas faire d’alliance avec le parti d’Ennahdha,  à travers les déclarations de certains de ses membres  tels que   Mondher Belhaj qui a affirmé dernièrement que son parti remportera 70 sièges, devant  50 sièges du  parti d’Ennahdha. Le parti de Nidaa Tounés, s’alliera avec 100 autres voix réparties sur  les partis restants.

 

60 meetings

Le secrétaire général du mouvement Echaâb, s’est déplacé hier à Redeyef, pour un meeting  qui s’est déroulé  dans le local « mille et une nuits ».
Sachant qu’il a déjà assisté au cours du mois dernier à 60 meetings populaires.
Réalisera –t-il  la réussite escomptée ?
« L’opposition est naïve »
Zied El Heni, homme de média bien connu, a déclaré que l’opposition est naïve, et c’est ce qui permettra au parti d’Ennahdha de revenir au pouvoir.
« Les opposants seraient-ils en mesure  de  sauver une telle situation, tant qu’il encore temps » ? s’était-il demandé.

Articles liés