Offensive contre l'Etat islamique en Irak et en Syrie: Les chasseurs de la Royal Air Force entrent en action - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 20 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
21
2018

Offensive contre l'Etat islamique en Irak

Offensive contre l'Etat islamique en Irak et en Syrie: Les chasseurs de la Royal Air Force entrent en action

Dimanche 28 Septembre 2014
نسخة للطباعة
La province de Homs visée pour la première fois
Offensive contre l'Etat islamique en Irak et en Syrie: Les chasseurs de la Royal Air Force entrent en action

Les premiers avions de la Royal Air Force ont commencé à survoler l'Irak hier, au lendemain de l'adoption par les députés britanniques d'une motion avalisant le ralliement du Royaume-Uni à la coalition militaire internationale qui lutte contre l'Etat islamique (EI).

Le ministère de la défense britannique affirme que des chasseurs-bombardiers Tornado sont prêts à frapper des positions de l'EI en Irak. Les appareils, équipés de bombes à guidage laser et de missiles, effectuent jusqu'à présent des opérations de surveillance. 

Plus tôt, les Etats-Unis ont mené pour la première fois des frappes contre des cibles de l'EI dans la province de Homs, dans le centre de la Syrie, pays où leurs opérations sont désormais effectuées« presque en continu ».

Un responsable de la défense américain a affirmé que des frappes avaient eu lieu en Syrie dans la nuit de vendredi à samedi, sans toutefois donner de détails sur leur nombre, les cibles visées ou la participation éventuelle d'autres pays de la coalition internationale.

Mais, selon l'Observatoire syrien des droits humains (OSDH), qui s'appuie sur un large réseau de militants et de sources médicales sur le terrain, des raids ont visé pour la première fois la province de Homs, alors qu'ils étaient jusqu'à présent principalement centrés sur l'Est et le Nord du pays, où l'EI contrôlent de larges zones.

Selon l'OSDH, les frappes ont eu lieu dans la partie désertique de la province de Homs, dans la zone d'Al-Hammad, à l'Est de la cité antique de Palmyre, loin de la ligne de front et des forces loyales au président Bachar Al-Assad, qui contrôlent la ville de Homs, la troisième du pays.

D'autres raids ont été effectués, selon l'organisation, contre des positions de l'EI à Minbej, une des rares villes tenues par les djihadistes dans la province d'Alep (Nord), et dans la province de Rakka (Nord), considérée comme le fief du groupe extrémiste sunnite et où « au moins trente et une explosions ont été entendues ».

D'autres encore ont visé l'EI près de la ville kurde d'Aïn al-Arab (Kobané en kurde), à la frontière turque, une région d'où avaient fui récemment des dizaines de milliers de personnes face à l'avancée des djihadistes, selon l'OSDH.

Vendredi, les Etats-Unis et leurs alliés arabes avaient par ailleurs lancé de nouveaux raids aériens contre des raffineries tenues par l'EI en Syrie.

Mots-clés: