Le «niet» de Buscher aux Monastiriens.. «Je n’ai pas l’habitude de quitter un navire au naufrage !» - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Mar.
26
2019

CSHL

Le «niet» de Buscher aux Monastiriens.. «Je n’ai pas l’habitude de quitter un navire au naufrage !»

Mercredi 24 Septembre 2014
نسخة للطباعة
Le «niet» de Buscher aux Monastiriens.. «Je n’ai pas l’habitude de quitter  un navire au naufrage !»

La vacance au niveau de la gouvernance des Verts n’a pas été préjudiciable seulement sur le rendement du groupe avec des résultats en dents de scie ne cadrant point avec une préparation des plus pentues d’avant-saison. Toutes les autres sections du club  sont également  dans l’expectative avec leurs responsables acculés à ne point finaliser leurs recrutements et les contrats avec les entraineurs faute de moyens financiers, d’assise juridique. La nature ayant horreur du vide, les Monastiriens tablèrent sur cet adage pour approcher l’entraineur des Hammam-Lifois Gérard Buscher pour prendre en main les destinées techniques des Usémistes avec une offre alléchante du moment que les résultats avec Mourad Okbi ne suivaient pas. Mais le Français était a été à la hauteur de sa réputation et surtout de l’amitié le liant à toute la ville lui vouant respect et soutien. Un refus poli mais ferme de sa part : « Je n’ai pas l’habitude de quitter un navire au naufrage ou encore moins fuir une demeure en flammes ». Une attitude qui l’honore grandement et que nombreux parmi ses collègues n’auraient malheureusement pas adoptée.

Fehmi Ben Rodhane a frôlé la catastrophe

Lors de la récente rencontre des verts avec les Insulaires, l’inauguration du stade municipal d’Hammam-Lif a failli se terminer par un drame. Le valeureux joueur de couloir gauche Fehmi Ben Romdhne suite à un télescopage avec un adversaire reçut en plein abdomen un très violent cout de talon. Le garçon resta sur le carreau se tordant de douleurs atroces. Les signes de l’hémorragie interne étaient évidents et il fut acheminé sans perdre la moindre seconde à l’urgence Chirurgie de l’Hôpital Habib Thameur. Une aiguille implantée dans son abdomen (Baxter) confirma l’hémorragie interne due à une rupture de la rate. Il fut opéré d’urgence avec ablation de cet organe qu’on ne suture pas. Pour l’heure, il est encore hospitalisé en post-opératoire avec sa réapparition sur les terrains dans quelques trois mois si tout va pour le mieux .

A la recherche d’un sparring --partner

Le quartier libre accordé cette semaine à la compétition a poussé les responsables Hammam-Lifois sur la demande du staff à programmer une rencontre amicale ce samedi. Les recherches vont bon train en ce sens et il est fort probable que l’adversaire choisi sera la sélection de joueurs africains en stage en Tunisie. Confirmation dans les heures.

M.S.R

Mots-clés: