Suite aux déclarations de Béji Caïd-Essebsi sur des menaces de meurtre sur sa personne - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 19 Octobre 2018

Suivez-nous

Oct.
20
2018

Béji Caïd-Essebsi

Suite aux déclarations de Béji Caïd-Essebsi sur des menaces de meurtre sur sa personne

Dimanche 14 Septembre 2014
نسخة للطباعة
Suite aux déclarations de Béji Caïd-Essebsi sur des menaces de meurtre sur sa personne

Le ministère public ordonne l’ouverture d’une information judiciaire

Le ministère public a ordonné l’ouverture d’une information judiciaire à la suite des déclarations faites, vendredi, par le président du Mouvement Nidaa Tounes, Béji Caid-Essebsi. Ce dernier y avait dit détenir des “informations sûres” concernant des menaces de meurtre pesant sur sa personne “dans le but de mettre un terme à sa carrière politique”, apprend l’agence TAP auprès du substitut du procureur de la République au Tribunal de première instance de Tunis, Hakim Ben Soltane.

Cette information judiciaire, a déclaré Ben Soltane, sera diligentée pour “constitution de bande de malfaiteurs ou conspiration dans le but de commettre un attentat sur des personnes, tentative de meurtre avec préméditation et complicité, au sens des articles 32, 59, 131, 132, 201 et 202 du Code pénal.

Le premier juge d’instruction du 3e bureau du Tribunal de première instance de Tunis a été chargé du dossier, a-t-il ajouté.

Le président de Nidaa Tounes, Béji Caid-Essebsi, rappelle-t-on, avait déclaré lors d’un meeting tenu vendredi par son parti au Palais des congrès de Tunis, avoir été informé par les services de la Présidence de la République que sa vie était en péril et que “des personnes faisant partie des rouages officiels de l’Etat sont des parties prenantes dans cette opération”.

Il avait aussi fait état de “trois personnes infiltrées au sein de son mouvement qui mènent une campagne en vue de le déstabiliser”, assurant que son parti avait “réussi à venir à bout de cette campagne méthodique et à presenter ses listes électorales”.

Articles liés