Mehdi Douss dans une réunion musicale incroyable - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Dec.
11
2019

Tabarka Jazz Village 2014 

Mehdi Douss dans une réunion musicale incroyable

Mercredi 10 Septembre 2014
نسخة للطباعة
Mehdi Douss dans une réunion musicale incroyable

La troisième soirée de Tabarka Jazz’Village fut signée par le grand compositeur et musicien Mehdi Douss avec sa guitare et ses deux compagnons à la guitare et à la percussion. Il nous a amenés vers d’autres cieux en nous jouant des morceaux de son répertoire riche et varié mais aussi des classiques du jazz avec des rythmes joyeux et délicieux.

Qui est Mehdi Douss ?

«Aventure de longue date, ce trio, créé durant les années 2000, Depuis 2002, Mehdi se produit dans de nombreux festivals : Tabarka World Festival 2004, Medina Hammamet Festival 2005, Carthage Festival 2005. 

Il multiplie de plus les opportunités de concerts avec son groupe Fun K-Funk ainsi que ses collègues de l’American School of Modern Music dans différents clubs parisiens depuis 2004, et entreprend des collaborations ponctuelles avec les guitaristes Fawzi Chekili et Atef Lakhoua en 2005, ou avec le groupe de musique électro Check point 303, qui introduit un concert de Massive Attack en février 2007. 

Par ailleurs, Mehdi commence en 2004 à enregistrer des solos de guitare dans le cadre de "défis" sur www.guitariste.com, un site initiant aux bases de l’enregistrement en studio. Mehdi remporte alors plusieurs défis, rencontrant des guitaristes comme Olivier W. Olmos ou Jean-François Mignot. C’est aussi dans l’arrangement que Mehdi s’investit, encouragé par son professeur François Fichu, séduit par l’un de ses projets sur le générique d’un James Bond (From Russia With Love). 

Enfin, Mehdi consacre une part importante de son temps à l'enseignement depuis 2001, donnant des cours de guitare par le biais d’organismes spécialisés (Acadomia, Allegro Musique), et organisant des stages de perfectionnement technique et d’improvisation, notamment en Tunisie en 2004 (conservatoire régional) et 2005 (Centre de Musiques et d’Arts Plastiques) ».

Le Spectacle

Lors de cette troisième soirée, Mehdi s’est attaché à jouer un répertoire hétéroclite, où se côtoyaient compositions originales et reprises improbables, remises en forme et coloriées selon une volonté commune : « Aller vers les plus grands contrastes possibles et jouer une musique avec une liberté permanente ». Un spectacle très animé et le public, debout pendantplus de deux heures, devant une scène sous les étoiles, a chaviré de bonheur.

Les rencontres avec les artistes

«Là encore les formes et les occasions sont multiples, mais un mot peut tout résumer : l’échange. Echanges de point de vue, d’opinions pour creuser un peu plus le sens, avec toujours une liberté de ton que ce soit du côté des artistes ou du public. Ces rencontres peuvent avoir lieu à l’issue des représentations, lors des répétitions publiques, des débats cinéma, lors des after show à l’hôtel… C’est un volet important de l’action menée par Tabarka Jazz’Village 2014 auprès du public, que ce soit à travers des dispositifs tels Ecole, Collège ou Lycéens dans nos ateliers ». A témoigné Mr Yazid Turki, Producteur de cette édition toute fraîche, qui insiste sur le fait que cette dernière n’est autre qu’un espace de rencontre de tous les arts, de la musique du Jazz et du dialogue.

M.T