Il battait sa mère handicapée avec  la complicité de son épouse - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 21 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
22
2018

C’est vraiment incroyable

Il battait sa mère handicapée avec  la complicité de son épouse

Mardi 2 Septembre 2014
نسخة للطباعة

Existe-t-il de chose plus ingrate que celle de voir un fils ignoble, sans foi ni loi, battre sa mère handicapée placée sur une chaise roulante afin de contenter son épouse. C’est vraiment incroyable, insensé voire même criminel.

C’est ce qui s’est produit. La victime plaignante a décidé après avoir longtemps observé le silence contre les agressions qu’elle subissait de son fils et surtout de son épouse, de porter plainte car ce comportement est  devenu insupportable et inadmissible. Pourtant la vieille dame a procédé depuis quelques mois à inscrire le titre de sa maison au nom de son fils afin de l’aider à surmonter les problèmes de règlement d’un éventuel loyer s’il n’avait pas cohabité près de sa mère. Au lieu de la remercier, l’épouse s’est mise à l’humilier et même à l’insulter pour finir par l’agression physique car la vieille dame ne pouvait pas se défendre.

A l’arrivée de l’époux qui rentrait de son travail, l’épouse l’accueillait en pleurs pour lui relater des mensonges et lui dire qu’elle a été agressée verbalement de sa mère. Le fils ingrat prenait la défense de son épouse et infligeait à chaque fois à sa maman une correction.

Le jour des faits, la victime était assise sur sa chaise roulante dans sa chambre en train de regarder un programme de télé. Sa belle fille entre dans la chambre, ferme la télé, puis sans crier gare tabasse sa belle mère jusqu’à ce que cette dernière chute de sa chaise. Quelques voisines alertées par les cris de la victime se sont précipitées pour arrêter les dégâts et la placer au lit. A l’arrivée du fils, son épouse lui relate que sa mère l’avait agressée et qu’elle avait appelé les voisines pour la tabasser. Cette information mensongère a mis le fils en boule contre sa maman et a couru dans la chambre de sa mère pour la tabasser à fond.

Le lendemain quelques bonnes âmes, entendant les gémissements de la vieille dame ont intervenu pour la transporter à l’hôpital. Constat : fracture de la mâchoire, fracture au niveau du genou qui nécessite une opération chirurgicale avec plusieurs hématomes dans plusieurs endroits du corps.

Pendant son séjour à l’hôpital le fils ingrat n’a pas jugé utile de rendre visite à sa mère et de s’enquérir de son état.

A sa sortie de l’hôpital, la mère, forte d’un certificat médical spécifiant avoir fait l’objet de grave agression, a déposé plainte contre son fils et son épouse.

Le couple a été arrêté. Traduits devant le tribunal ils ont écopé chacun une peine d’une année et six mois de prison ferme. Le fils ingrat a fait objection déclarant qu’il s’agit d’un pur mensonge de la part de sa mère. Il a prétendu ne l’avoir jamais agressée et que c’est à la suite d’une chute accidentelle de sa chaise roulante qu’elle a été fracturée. Heureusement que les témoignages des voisines affirmant avoir vu la belle-fille battre sa belle mère et que le fils au lieu d’essayer d’aider sa mère handicapée, il la battait à son tour.

Les deux époux seront traduits de nouveau devant la cour d’appel pour tenter d’alléger leur peine.

 AA

Mots-clés: