Il joue sur la détresse des malades - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 21 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
22
2018

Imposteur employé de la CNAM

Il joue sur la détresse des malades

Mardi 2 Septembre 2014
نسخة للطباعة

C’est une patiente atteinte d’une grave maladie qui a fait l’objet d’arnaque de la part d’un individu sans foi ni loi. Un voyou de la pire espèce qui utilise la fragilité mentale des patients pour leur voler le peu qu'ils ont pour survivre.

La dame atteinte d’un cancer au niveau de son cerveau a subi quatre opérations chirurgicales assez délicates. Elle se déplaçait régulièrement à l’hôpital pour se ravitailler en médicaments. Le jour des faits elle était dans la salle d’attente pour prendre l’aval et la signature de son médecin traitant pour que l’infirmier de service lui fournisse ses médicaments.

Au même moment, l’individu, bien habillé, une mallette à la main, fouinait dans les couloirs de l’hôpital à la recherche d’une proie facile. Il a trouvé en la personne de la dame ce qu’il cherchait. Il s’est approché d’elle et lui a demandé les raisons de son attente, elle lui a expliqué. Il s’est présenté en tant qu’assistant social. Après avoir eu connaissance des difficultés de la dame, il lui a affirmé qu’il allait intervenir en sa faveur auprès de la CNAM. Il lui a fait savoir qu’elle avait droit à obtenir la somme de 10.000 Dinars pour poursuivre ses soins.

Il a fait semblant de téléphoner devant elle, puis il a prétendu qu’il n’y avait plus de charge sur son téléphone, il lui a pris le sien et l’a utilisé et l’a gardé. Il a rassuré la dame qu’il venait d’obtenir l’accord de la Directrice du service et que le lendemain elle se présentera à l’hôpital pour bénéficier de cette aide.

Avant de partir il lui a demandé de lui remettre de quoi motiver le trésorier de l’hôpital pour activer les démarches. Elle lui a remis sa bague et une chaîne en or qu’elle portait, il lui a insinué que cela est insuffisant, la dame avait pris un taxi et lui a demandé de l’accompagner. Elle s’est rendue chez elle et lui a remis la somme de quatre cents dinars et d’autres bijoux.

Après avoir pris le butin, il a demandé à la dame de se rendre à l’hôpital où le médecin chargé du dossier était en train de l’attendre.

La dame toute heureuse s’est rendue à l’hôpital. Grande fut sa stupéfaction quand elle a su la vérité. Aucun médecin ni responsable n’était au courant de son cas. Aussi les médecins lui ont expliqué que ce n’est point la procédure d'usage et que jamais la CNAM ne donne une somme pareille pour un patient, elle le prend en charge oui sans aucune autre procédure.

Traumatisée, la pauvre dame s’est rendue au commissariat de police du quartier de Bab Souika où elle a déposé plainte. Elle a fourni le signalement de l’individu.

Les agents ont procédé à des investigations urgentes. L’individu a été identifié. Il est mêlé à quatre affaires similaires. Il s’est spécialisé dans l’arnaque des patients en se déplaçant d’un hôpital à un autre.

Il est actuellement activement recherché. Il n’ira pas loin et finira par être capturé et présenté au tribunal pour recevoir le châtiment qu’il mérite.

 AA

Mots-clés: