Un institut de beauté et…autres «soins» - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 11 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
14
2018

Un institut de beauté

Un institut de beauté et…autres «soins»

Dimanche 24 Août 2014
نسخة للطباعة
Un institut de beauté et…autres «soins»

Les apparences sont trompeuses, dit-on. Ça peut s’avérer réel, dans la plupart des cas. A l’instar de la présente affaire, qui commence par un projet dont la propriétaire serait une dame ayant travaillé dans des instituts de soins de tous genres, entre autres esthétiques. Forte d’une expérience accumulée pendant de nombreuses années, et ayant ramassé un joli pactole, elle n’a pas hésité à s’envoler de ses propres ailes. D’où l’idée d’ouvrir un centre pour son propre compte. Et pour ce faire, la bonne dame, en connaisseuse, a opté pour un coin tranquille. Du moins ce qu’elle croyait dur comme fer, puisque dénichant un espace du côté des Berges du Lac, où les regards indiscrets sont moins nombreux qu’ailleurs.

Bref, elle s’est installée confortablement, ne manquant pas de passer le mot à des amies et autres connaissances, le moyen le plus sûr et le plus indiqué, en tout cas, infaillible chez nous pour la propagande. Publicité gratuite, bien sûr et efficace à souhait. En dépit de ce stratagème, les affaires n’ont pas marché comme elle le souhaitait. Elle était loin du compte, au début du moins. Elle était loin, également, des prévisions, d’où des difficultés énormes sur le plan financier, dans la mesure où elle n’arrivait plus à payer le loyer qu’au moyen de mille et une acrobaties. Comme elle n’arrivait plus à honorer régulièrement ses engagements auprès de ses employées.

 Beaucoup, dans son entourage, ont prédit qu’elle ne ferait pas long feu, et que sous peu la bonne dame allait mettre la clé sous le paillasson. Or, tout le monde aurait été pris à contre-pied. Car au contraire, les choses vont s’améliorer subitement d’une manière spectaculaire. On a pu ainsi constater que la patronne n’a pas hésité à recruter de nouvelles «employées-hôtesses», travaillant par groupe de deux ou trois, plusieurs heures pendant la journée et une bonne partie de la soirée.

Un rythme soutenu, avec une remarque de taille, le nombre sans cesse croissant des clients mâles, amateurs du traitement de leur peau. Suffisant dès lors de s’intéresser sérieusement au manège de cette dame, ainsi qu’aux activités, florissantes à vue d’œil, de ce centre. De bouches à oreilles, les histoires ont commencé, en tout cas, à circuler et parvenir logiquement jusqu’aux bureaux de la police judiciaire de la localité. Les investigations, puis la surveillance étroite du centre ont permis ainsi aux enquêteurs, non seulement de récolter bon nombre de preuves accablantes, mais de faire en sorte d’arrêter la patronne et quatre autres complices, deux hommes et deux femmes, en flagrant délit de débauche.

La cause était entendue, les cinq personnes, après être passées aux aveux, notamment la propriétaire, ont comparu récemment devant une cour d’été. La patronne a été pour sa part condamnée à 8 mois de prison ferme, cependant que les quatre autres ont écopé de 3 mois de prison, assortis toutefois du sursis….

M.B.A

Mots-clés: