Il voulait l’acculer au mariage par le viol - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 18 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
19
2018

Il voulait

Il voulait l’acculer au mariage par le viol

Dimanche 17 Août 2014
نسخة للطباعة

C’est une toute petite jeune fille, âgée de 14 ans, issue d’une noble famille d’une grande ville du centre du pays. Elle jouissait de la vie, de sa jeunesse et était flattée quand les gens l’admiraient à son passage dans les ruelles de la ville pour se rendre à l’école. Elle était vraiment belle. Une beauté attirante qui faisait rêver le plus sage de la gent  masculine.

La vie de cette jeune fille a pris une tournure dramatique le jour où elle a remarqué la présence d’un individu, un jeune homme à belle allure, qui la suivait partout. Il se pointait tous les jours devant l’école puis la suivait pour connaitre son domicile et depuis ce jour il a maintenu la pression sur la fille qui le voyait en train de rôder autour d’elle mais ne l’a jamais importunée.

Un jour et à sa sortie d’école, il l’a rejointe et lui a demandé poliment de lui parler. Il lui a fait part de son admiration pour elle et qu’il compte demander sa main et s’unir avec elle pour la vie. Mais la petite lui a rétorqué qu’elle est encore jeune et qu’il est encore tôt pour elle de penser au mariage. Son seul but est de réussir ses études. Elle lui a demandé de ne plus la suivre ni la harceler du regard car ses camarades de l’école ont remarqué cela et que sa présence continue devant l’école risque de lui porter préjudice.

Le jeune homme a fait mine d’avoir compris le message et a promis de mettre fin à son projet.

Un mois plus tard il est revenu à la charge. Il s’est dirigé vers la fille et lui a renouvelé sa demande de mariage. Cette fois la fille a répondu sèchement en le chassant et lui demandant de ne plus l’importuner autrement elle serait dans l’obligation d’informer ses parents et déposer plainte.

Il a quitte les lieux fou de rage. L’amour qu’il vouait à la fille s’est transformé tout d’un coup en une haine terrible. Il a juré de se venger à sa manière.

Le jour des faits, la fille a remarqué sa présence au moment où elle allait quitter l’école pour rentrer chez elle. Elle a donc accéléré le pas dans le but de le semer mais l’individu avait bien planifié son coup. Il a presque couru derrière elle, l’a rattrapée et l’a contrainte à embarquer dans son véhicule de transport léger. Au moment où elle allait crier et demander du secours il lui a pointé le couteau au niveau de sa gorge et l’a menacée de la tuer si  elle bougeait. La fille tremblait de tous ses membres. Elle avait peur d’être tuée. Elle avait peur d’être balafrée au visage. Elle a embarqué sans dire mot, croyant pouvoir le convaincre de la libérer.

Mais ce n’était pas la décision de son kidnappeur. Il l’a emmenée dans un lieu isolé et là en toute tranquillité il a abusé d’elle. Il l’a violée à maintes reprises. La fille a tenté de se défendre. Elle a résisté et lutté de toutes ses forces. Ce qui a fini par contraindre son violeur de la faire taire à jamais. Il lui a asséné un terrible coup de couteau au niveau du ventre et, à la vue du sang, il s’est enfui la laissant se débattre toute seule entre la vie et la mort.

         Elle est arrivée à atteindre la route. Elle a été secourue par un honorable citoyen qui l’a conduite à l’hôpital. Elle a été admise au pavillon des soins intensifs. Une opération chirurgicale était nécessaire pour la sauver d’une mort certaine.

         Une fois revenue à son état normal, la jeune fille a déposé plainte et a demandé à poursuivre pénalement son violeur et agresseur. Elle a fourni son signalement.

         Arrêté, ce dernier a tenté une première fois de se disculper en déclarant qu’il s’agit d’une accusation calomnieuse portée par la jeune fille avec qui il a coupé sa relation. Mais par la suite l’étau s’est resserré contre lui. Pressé de questions de toutes parts il a fini par avouer son forfait déclarant qu’il a aimé la fille à la folie et qu’il n’a pas trouvé d’autres issues pour s’unir avec elle. Il a dit être prêt pour établir de suite son acte de mariage mais cette demande a été catégoriquement rejetée par la fille et par ses parents. Ils voulaient poursuivre celui qui a tenté de tuer leur fille.

         L’inculpé sera bientôt traduit devant une chambre criminelle pour répondre de détournement de mineure, viol et agression sexuelle et tentative de meurtre.

   AA