Haine entre rivales et tentative de meurtre - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 20 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
21
2018

Haine

Haine entre rivales et tentative de meurtre

Dimanche 17 Août 2014
نسخة للطباعة
Haine entre rivales et tentative de meurtre

L’inculpée avait connu l'époux de la plaignante bien avant son mariage. Elle l’aimait à la folie. Ils avaient projeté de se marier et avaient même entamé les préparatifs de l’évènement. Puis sans aucune explication le prétendu s’est éclipsé et n’a plus donné signe de vie. Elle a tout fait pour le contacter mais c’était sans résultat. Étant voisins de quartier elle a su par des tiers que son jules l’avait carrément délaissée pour se fiancer avec une autre fille elle aussi du même quartier.

Bien que cette dernière n’ait aucune responsabilité dans tout ce qui s’est produit elle s’est vue à maintes reprises contactée par l’inculpée. Elle lui a reproché d’avoir détourné son ex et de s’être liée avec lui. A chaque rencontre elle la menaçait de la tuer si jamais elle franchissait le pas et s’allierait avec lui pour le meilleur et pour le pire. Mais la nouvelle élue n’avait jamais donné de l’importance à ces menaces et continuait les préparatifs pour finir par se lier légalement à celui qui a su lui donner du bonheur.

Depuis, la nouvelle mariée ne faisait que recevoir de l’inculpée des menaces de mort. Elle avait vraiment peur et ne voulait plus quitter le domicile conjugal. Mais des fois elle est obligée d’aller au marché s’approvisionner. Le jour des faits, alors qu’elle accélérait le pas pour rentrer chez elle, elle fut abordée par l’inculpée. Une grande altercation a eu lieu pour finir par une bagarre. L’inculpée a tiré un couteau qu’elle avait dissimulé sous ses vêtements et a asséné un coup au niveau du ventre de sa rivale. Tout de suite après elle a quitté les lieux de peur d’être arrêtée.

La jeune épouse a été acheminée à l’hôpital où elle a été reçue au pavillon des soins urgents. Elle a dû subir une opération chirurgicale pour arrêter l’hémorragie et  panser sa profonde blessure.

Une équipe judiciaire présidée par le juge d’instruction s’est déplacée à l’hôpital où elle a entendu la victime.

  Interrogée, elle a déclaré avoir reçue constamment des menaces de mort de la part de l’inculpée qui ne ratait aucune occasion pour lui faire adresser des messages par des tiers. La victime n’avait jamais cru qu’elle allait être réellement agressée et surtout avec un couteau. Elle a déposé plainte et a demandé à poursuivre l’inculpée pour tentative de meurtre.

Les inspecteurs de la brigade criminelle chargés de l’enquête ont procédé à l’arrestation de l’inculpée.

 Interrogée, cette dernière a déclaré que c’est elle la victime dans toute cette affaire. Elle a déclaré que le mari de la plaignante lui a rendu visite plusieurs fois et qu’il a tout fait pour renouer avec elle. A chaque fois qu’elle le chassait de chez elle il revenait encore plus motivé pour lui déclarer son amour et l’informer qu’il allait divorcer pour se lier avec elle. Elle a déclaré que le jour des faits elle a été interpelée par sa rivale qui l’a agressée sauvagement. Elle a tiré un couteau et voulait la tuer et c’est en voulant se défendre que la victime  a chuté pour recevoir la pointe du couteau au ventre.

Une confrontation a eu lieu entre les deux rivales. Chacune tenait à sa version. Après accord du Ministère public, l’inculpée a été incarcérée en attendant sa traduction devant le tribunal pour répondre de menaces de mort et tentative de meurtre.

AA

Mots-clés: