Condamné en Italie, il rentre clandestinement - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 19 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
20
2018

Condamné en Italie

Condamné en Italie, il rentre clandestinement

Samedi 16 Août 2014
نسخة للطباعة

Les traversées clandestines vers le vieux continent, l’Italie précisément, on n’en parle plus depuis un certain temps. Ou peu, en tout cas. Pourtant, c’est une activité qui n’en continue pas moins de drainer les foules et demeure des plus florissantes chez certaines gens. Parmi cette catégorie de jeunes, essentiellement, qui ont perdu tout espoir de s’adapter aux «normes» de cette époque postrévolutionnaire. Mais les médias transalpins ne laissent rien échapper de ce côté, rapportant toutes les nouvelles concernant ce dossier épineux.
C’en fut de même ces derniers jours concernant une embarcation qui a été interceptée et assaisonnée du côté de Palerme, à bord de laquelle plus de cinq cents personnes s’y étaient entassées. Bien entendu, tous ces gens ont été rassemblées dans un camp, en attendant la régularisation de leur situation, ou leur rapatriement vers leurs pays d’origine. Parallèlement, on procède dans les cas du genre à des vérifications, ce qui a permis aux carabiniers de découvrir un recherché parmi le groupe.
Le type en question, 30 ans, était installé en Italie au début des années 2000, mais en 2002 il a été impliqué dans une affaire de viol collectif, à Mazar Del Vallo, d’une mineure de 13 ans, avant de fuir les terres italiennes et revenir s’installer dans nos contrées. Ses complices et lui ont été en effet condamnés en 2008 à la prison pour une quinzaine d’années. Depuis, il a été mis sur les tablettes de recherche de tous les policiers et carabiniers de l’Italie. Il faut dire qu’il est à la fois soupçonné de faire partie d’un gang de dealers.
M.B.A