Adultère et tentative de meurtre - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 14 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
15
2018

Adultère

Adultère et tentative de meurtre

Samedi 16 Août 2014
نسخة للطباعة

Ils se sont mariés depuis quelques années, un mariage selon les rites de la religion musulmane. Ils ne se connaissaient pas parfaitement mais les habitudes rurales sont ainsi faites. Ils ont vécu normalement et se sont habitués à vivre cette nouvelle situation. Le fruit de cette union était une fille adorable. Les années se suivaient mais ne se ressemblaient pas car le mari, qui trime à longueur de journée pour fournir à sa femme et à sa famille calme et tranquillité, a remarqué un changement de comportement de sa femme. Elle est devenue paresseuse, ne se préoccupait plus des travaux domestiques journaliers et se permettait même de quitter le foyer conjugal pour s’absenter des heures sans prévenir son mari. Ceci a créé une tension dans la famille. Le mari a essayé par tous les moyens de faire prévaloir la raison et de convaincre sa femme qu’elle est sur une mauvaise pente, mais c’était sans résultat. Le mari, dans un moment d’énervement a décidé de rompre cette union et de demander le divorce. Son épouse a rejoint le domicile de ses parents. Mais après intervention des deux familles et la rigueur imposée par le père de l’épouse, cette dernière rentre chez elle après avoir promis qu’elle allait redoubler d’efforts pour satisfaire son mari.
La vie a donc repris son rythme normal. La femme s’est donnée à fond pour éviter les problèmes mais cela n’a pas vraiment duré. Petit à petit les anciennes altercations reprenaient. L’époux doutait un peu que le mauvais comportement de son épouse est du à un facteur affectif. Il a en effet senti que sur le plan sentimental sa femme évitait les contacts intimes. Il a donc décidé d’élucider l’énigme.
Le jour des faits, il a informé sa femme qu’il allait se rendre à son travail. Il a quitté comme à son habitude le domicile mais au lieu d'aller travailler, il est allé se planter non loin de la maison. Après une heure, quelqu’un est venu frapper à la porte. Il a vu sa femme ouvrir et l’accueillir  chaudement au point de lui faire l’accolade. L’époux avait pensé qu’il s’agit peut-être d’un membre de la famille.
L’individu est donc entré à la maison. Le mari a attendu un bon moment puis, s’est rendu chez lui. Il a ouvert la porte discrètement et a accédé à l’intérieur. Il écoutait les gémissements de sa femme. Il a ouvert sa chambre à coucher pour découvrir les deux amants dans une position indécente en plein acte. Il a cherché un couteau de la cuisine et est revenu pour se jeter sur sa femme et lui asséner un terrible coup au niveau du ventre. Entre temps l’amant a quitté la maison en courant.  
L’époux trompé a quitté son domicile pour se diriger au poste de police et relater aux agents les faits. Il a déposé plainte contre sa femme et son amant pour adultère.
L’épouse a été transportée en urgence par quelques membres de sa famille à l’hôpital où elle a été prise en charge par le staff médical. Une intervention chirurgicale était nécessaire pour la sauver d’une mort certaine. Une fois sauvée, elle a été convoquée pour les besoins de l’enquête. Elle a reconnu sa liaison avec son amant déclarant qu’il s’agit d’un travailleur tunisien à l’étranger et qu’il lui avait porté une haute considération en lui offrant plusieurs cadeaux. Ils se sont promis de se lier officiellement après le divorce que l’épouse adultère comptait demander. Elle a déposé plainte contre son mari légitime pour tentative de meurtre. Elle s’est déclarée prête à retirer sa plainte si son époux se désiste des poursuites pour adultère.
Confrontés par les enquêteurs, chacun des époux a maintenu ses déclarations. L’époux tenait à poursuivre pénalement sa femme alors que cette dernière maintenait sa demande de poursuite pénale.
Les deux époux ont été incarcérés pour répondre chacun de son délit. Un mandat de recherches a été lancé par le juge d’instruction contre l’amant qui court toujours.

AA