«Celui qui a fait rire le monde et l'a fait réfléchir…» - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Aug.
18
2019

L'acteur américain Robin Williams est mort

«Celui qui a fait rire le monde et l'a fait réfléchir…»

Mercredi 13 Août 2014
نسخة للطباعة
«Celui qui a fait rire le monde et l'a fait réfléchir…»

L’acteur américain Robin Williams a été retrouvé mort lundi à son domicile. Celui qui avait notamment remporté un Oscar pour Will Hunting avait 63 ans. Il se serait vraisemblablement suicidé.

Dans un communiqué, la police de Marin County, en Californie, explique qu’un homme « identifié comme Robin McLaurin Williams, 63 ans, résident de Tiburon, en Californie a été prononcé mort à 12h02 ». Et évoque « un suicide par asphyxie » comme cause probable du décès. Mais une enquête est toujours en cours pour confirmer ces informations.

Dans un communiqué envoyé à l’AFP, son attachée de presse Mara Buxbaum explique que l’acteur américain souffrait « ces derniers temps d'une sévère dépression ».

Lauréat de quatre Golden Globes dont celui du meilleur acteur pour Good morning Vietnam, le rôle qui le fera connaître à travers le monde, Robin Williams a ensuite conquis le grand public avec son rôle dans Le Cercle des poètes disparus en 1989 où il incarne un professeur de lettres iconoclaste.

Il décroche ensuite un oscar du meilleur second rôle en 1998 pour sa performance dans Will Hunting. Mais l’acteur s’est aussi illustré dans des comédies, comme Madame Doubtfire en 1993.

Réactions 

Les réactions à l’annonce de sa disparition sont nombreuses. Barack Obama, notamment, lui a rendu hommage dans un communiqué : « Robin Williams était un animateur radio, un docteur, un génie, une nounou, un président, un professeur, un Peter Pan. (...) Il est arrivé dans nos vies comme un étranger, mais il a ensuite fini par toucher en nous tout ce qui constitue notre humanité. Il nous a fait rire. Il nous a fait pleurer. Il a donné tout son talent librement et généreusement à ceux qui en avaient le plus besoin – de nos troupes de soldats à l'étranger, jusqu'aux plus marginaux qui vivent dans nos rues ».

Sur twitter, nombre d'artistes ont publié leurs hommages, parmi lesquels des grands noms d'Hollywood et de Broadway. Le réalisateur Steven Spielberg pour qui Robin Williams s'était transformé en Peter Pan dit de l’acteur : « Robin était un éclair de génie comique et notre rire était le coup de tonnerre qui le faisait avancer. Il était un ami et je n'arrive pas à croire qu'il ne soit plus là ».

Steve Martin, acteur et génie comique lui-même, qui a joué avec Robin Williams En attendant Godot de Beckett, sur Broadway, en 1988, confie : « Je suis totalement sidéré par la perte de Robin Williams, un grand homme, un superbe talent, un partenaire à l'écran, une âme authentique ».

Kevin Spacey, acteur et producteur, qui a tourné avec Robin Williams dans Les psys d’Hollywood en 2009 a perdu un ami : « Robin Williams a fait rire le monde et l'a fait réfléchir. Je veux m'en souvenir et honorer cela. Un grand homme, artiste et ami. Il me manquera au-delà de toute mesure ».

Quant à Ben Stiller, l'un des grands comiques de la génération qui a suivi Williams, il écrit, lucide : « Un tweet ne peut pas toucher au début du commencement de la taille du coeur et de l'âme de Robin Williams. C'est si triste ». (Agences)