Marcel Khalifa et l’Orchestre symphonique de Tunis - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Mar.
19
2019

Ce soir au festival international de Carthage

Marcel Khalifa et l’Orchestre symphonique de Tunis

Jeudi 31 Juillet 2014
نسخة للطباعة
Marcel Khalifa et l’Orchestre  symphonique de Tunis

50 musiciens et 30 choristes de l’Orchestre symphonique tunisien accompagneront l’artiste Libanais et son équipe dans son spectacle programmé pour ce soir, au Festival International de Carthage le 31 juillet prochain sur la scène de l’amphithéâtre romain de Carthage.

En effet, les répétitions vont bon train depuis des semaines, en l’absence de l’équipe musicale de Marcel Khalifa qui ne sera pas au complet cette fois-ci. Elle se bornera à quatre membres, qui étaient présents lors de la conférence de presse tenue hier pour jeter plus de lumière sur ce concert. Il s’agit bien de Marcel Khalifa, de Oumeima Khalil, bien connue du public tunisien, de la chanteuse Abir Naîma et du soprano Félicitas, venue spécialement d’Allemagne pour participer à ce concert.  Prenait part également à cette conférence le maestro Hafedh Makni qui donna un aperçu sur son orchestre symphonique et les préparatifs qu’il a menés  avec tous les musiciens afin de réussir cet exploit qui se tiendra pour la première fois en Tunisie.

La parole fut donnée ensuite à Marcel Khalifa qui s’est félicité de se trouver encore une fois en Tunisie qui l’a vu chanter dans ses festivals depuis ses débuts et qui ne cesse de le programmer parmi les spectacles de ses festivals, c’est que l’artiste est devenu l’un des habitués de la scène de Carthage et d’autres théâtres tunisiens (El Jem, Hammamet…) où il fut à chaque fois accueilli chaleureusement par le public de différentes générations. L’artiste libanais a précisé que le « fait de jouer avec un orchestre symphonique ne change en rien à la qualité de nos paroles ou de notre musique ; c’est un nouveau style de musique qui a l’air d’être développé, n’empêche que les anciennes chansons soient présentes dans la soirée. » il a ajouté que la part du lion de cette soirée serait pour Ahmed Al Arabi dont l’œuvre est essentiellement basée sur l’orchestre et la chorale et que ce serait un travail différent que le public tunisien apprécierait sans doute car il est très sensible à la musique et à la poésie engagée. Dans ce contexte, Marcel Khalifa a fait part de son indignation et de son profond mécontentement face à la dégradation de la situation en Palestine, ce qui arrive actuellement à Gaza ne laisse aucun arabe indifférent, aussi faut-il dénoncer l’insensibilité de l’humanité devant ces agissements sionistes. Par la même occasion, L’artiste a déclamé un long poème qu’il avait composé ici même en Tunisie dédié aux enfants de Gaza et dont il a distribué une copie à tous les journalistes présents. Il a enfin souhaité la réussite à cette expérience qui se renouvellera dans d’autres espaces en Tunisie.

Hechmi KHALLADI

Mots-clés: