Près d'un tiers de l'humanité concerné par la pauvreté - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Dec.
5
2019

Rapport du développement humain 2014 (RDH)

Près d'un tiers de l'humanité concerné par la pauvreté

Samedi 26 Juillet 2014
نسخة للطباعة
• 2,2 milliards de pauvres dans le monde • « Si vous être pauvre, vous êtes moins capable d'encaisser et de gérer tous ces chocs. Beaucoup de barrières se dressent devant vous » Khalid Malik, l'auteur principal du rapport.

« Des vulnérabilités persistantes menacent le développement humain et, faute d’une approche systématique par le biais de politiques et des règlementations sociales, les progrès ne seront jamais équitables ou durables ». En une simple phrase, le rapport du développement humain 2014 (RDH) publié hier par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), résume les principales causes de la pauvreté à l’échelle mondiale. En quelques chiffres, l’organisation onusienne, prouve l’ampleur du phénomène : près de 2,2 milliards de personnes pauvres dans le monde et environ 1,2 milliard de personnes vivent avec un revenu inférieur ou égal à 1,25 dollar par jour, selon les mesures de la pauvreté basées sur les revenus. D’ailleurs, « les dernières estimations de l'Indice de pauvreté multidimensionnelle (IPM) du PNUD laissent apparaître qu’environ 1,5 milliard de personnes vivant dans 91 pays en développement subissent une pauvreté marquée des carences cumulées en matière de santé, d'éducation et de niveau de vie », indique-t-on dans le rapport. C’est ainsi que 800 millions de personnes risquent encore de basculer dans la pauvreté. Une population vulnérable à toute sorte de crise, financière soit-elle ou même naturelle. A vrai dire, le rapport qualifie ces crises (financières, le changement climatique et les conflits) par transitionnelles qui méritent une intervention massive de la communauté internationale.

L’Afrique toujours paradoxale !
Les informations relatives au Continent Africain, telles qu’elles sont communiquées par le rapport, laissent apparaître qu’entre 2000 et 2013, l'Afrique subsaharienne a connu le second taux le plus élevé de progression sur l'Indice de développement humain (IDH), qui combine les avancées dans les domaines du revenu, de la santé et de l'éducation. « Le Rwanda et l'Éthiopie ont connu la croissance la plus rapide, suivis par l'Angola, du Burundi, du Mali, du Mozambique, de la République unie de Tanzanie et de la Zambie », indique le rapport. Les auteurs du  rapport recommandent, toutefois, au pays d'Afrique subsaharienne d’intensifier leur lutte contre la pauvreté et empêcher que les crises ne compromettent les dernières avancées en matière de développement. C’est dans ce contexte qu’Abdoulaye Mar Dieye, le Directeur du Bureau PNUD pour l'Afrique explique que «  l'Afrique connaît des niveaux de croissance économique et de bien-être plus élevés, mais l'insécurité, les catastrophes naturelles ou causées par l'homme perdurent dans certaines régions du continent ». Il précise encore qu’il faut faire face aux crises et protéger les plus vulnérables pour assurer un progrès humain durable et inclusif.

Zied DABBAR

 

Pauvreté dans le monde : les chiffres à retenir
• 1,2 milliard de personnes vivent avec l'équivalent de 1,25 dollar ou moins par jour.
• 1,5 milliard de personnes réparties dans 91 pays en voie de développement vivent « en siuation de pauvreté marquée par des carences cumulées en matière de santé, d'éducation et de niveau de vie »,
• 800 millions de personnes sont au bord de la pauvreté.